Que c’est triste Tournus

tournus panorame vue de rive gauche Fidèle à ma nature plutôt insouciante, j’essaye d’éviter de trop me plaindre sur ce blog. Malgré le progrès parfois molasseux dans cette petite ville de campagne, qui – assumons le – fait aussi partie de son charme. Mais maintenant je suis triste. Malgré le beau temps et les belles vues de la Rive Gauche, je suis plein de chagrin. Il y a plusieurs incidents qui me mettent en cet état d’esprit.
D’abord, je viens de comprendre que notre voisin Christophe, propriétaire et chef du restaurant Le Bourgogne, jette définitivement l’éponge. Lire la suite

Merde!

Note de la rédaction: Cet article est écrit par un citadin Tournugeois qui aime la ville de Tournus et qui – il s’avère – a honte de notre belle ville. Nous sommes très curieux de vos idées sur le sujet et vous invitons à laisser vos commentaires ci-dessous.

————–

NB: Ce chien adorable et innocent ne porte aucun relation avec l’article, ni son maître!

Merde !
Merdes en toutes lettres et au pluriel ! C’est le petit mot rapide du dimanche matin… entre 07h55 et 08h30… Tournus dort encore un peu, moi je suis sur le chemin des croissants et du pain frais. C’est l’heure où la ville s’éveille, on n’est pas à Paris, et il n’y a quasi personne dans les rues.

Et voici la rue Alexis Bessard, entre l’église Saint Valérien et la Place Lacretelle. Deux hautes façades, aux fenêtres presques vides, des maisons plus ou moins habitées.

Oh ! Surprise ! Il y a déjà des touristes !
Et là, d’un coup, sans avertissement, Bing ! Bamm !
Un aller-retour, une gifle, une ! Et si vous étiez là à ma place, c’est vous qui seriez giflé !
Giflé par la saleté répugnante de la rue. C’est dégueulasse. À vomir, une honte ! Lire la suite

A quand pour une réunion de rassemblement ?

vetements-de-travail-tournus - 5

Ce derniers temps nous avons écrit plusieurs articles sur le sujet de la revitalisation du centre de Tournus. Des articles avec chaque fois un accent sur différents sujets. Avec des félicitations et des critiques à la municipalité, des astuces et des encouragements aux commerçants, des idées et des « râlages ». Sans vouloir prétendre vous avoir présenté la panacée pour tous les problèmes qui troublent notre ville pleine de potentiel et d’espoir, j’ose quand même dire que nous (Julien, l’écrivain invité ‘La Chapelle’ et moi-même) avons été assez constructifs.

Ce qui me frappe, c’est que les commentaires ici et sur Facebook montrent surtout la façon dont des différents acteurs se sont construits les lignes de défense d’où Lire la suite

Tourisme et désert urbain

Je ne voudrais surtout pas que cet article me fasse passer pour une « langue de teupu », comme disent les jeunes. Mais quand même, de temps en temps, il faut dire ce que l’on pense, surtout quand il s’agit d’une simple observation de faits émaillée de quelques remarques qui me semblent tomber sous le sens.*

Le thème de ma désolation du jour, c’est l’inactivité du centre-ville de Tournus, ville d’art, ville touristique, jolie ville, ville dont les commerçants appellent de leurs vœux la « redynamisation ». Je vais planter le décor tout de suite par ces quelques mots : redynamisation bien ordonnée commence par soi-même. Lire la suite

Yellow Town avec Garçon La Note devant l’abbaye Saint Philibert


Concert très réussi du duo rock ‘Yellow Town’ de Thibault Lavèvre (guitare, chant) et Christian Bettini (percussions). Qui présentaient une combinaison de leurs propres compositions avec des chansons des ‘grands’ comme Crosby Stills, Nash & Young, David Bowie et Johnny Cash. Voici une petite impression du concert très apprécié par tout le monde, jeune et moins jeune, y inclus votre humble serviteur.01 Lire la suite

Chez Marion, comme à la maison

La Maison de Marion est un commerce tournusien qui a su faire sa place dans le paysage urbain en seulement quelques mois. Avec des arguments d’une simplicité exemplaire : du bon, du beau, de l’original et de l’abordable.

J'étais parti sur une légende exhaustive. Je me contenterai finalement de "miam".

J’étais parti sur une légende exhaustive. Je me contenterai finalement de « miam ».

Anne Bouvet, propriétaire des lieux, a repris un local dans lequel l’aïeul a créé la fabrique de vernis et peintures homonymes, bien des décennies plus tôt. Trace de ce passé industriel pas si lointain : on remarquera une discrète (et jolie) cheminée de fer dépassant des toits, côté abbaye ou côté jardin de la Légion d’honneur. Anne est donc, vous l’aurez compris, une tournusienne de souche, qui connaît la ville mieux que sa poche, mais pas uniquement. Elle a aussi un sens du commerce et de l’accueil qui force le respect. Lire la suite

Dans le port de Tournus, y a des marins qui râlent (un peu)

Port de plaisance de Tournus, fin de matinée, chaleur écrasante, ciel blanc de menaces d’orage. Celui qui gronde chez les bateliers est bien moins costaud, mais certains sont tout de même un peu fatigués d’une situation qui traîne en longueur.

Quai de Verdun

Quai de Verdun

Le souci actuel, c’est le manque de places d’amarrage quai de Verdun et quai du Nord. Situation qui, si elle ne mérite pas les gros titres du JSL, mérite somme toute une brève dans nos colonnes, puisque notre spécialité ici à de-tournus, c’est la vie locale, ses petits plaisirs et ses petits tracas.

Lire la suite

Gros succès pour Aérauto à Tournus-Cuisery

L’aérodrome Tournus-Cuisery accueillait, le 17 juillet, la convention Aérauto. Comme son nom l’indique, on y trouvait des avions et des automobiles prestigieuses ou rares. Mais pas seulement.

IMG_9999_12 (Petit)Aérauto est né de la volonté d’un seul homme, qui a bougé comme personne à la recherche de sponsors, partenaires, musiciens, stands, etc. Mike, car tel est son nom, a fait les choses en grand et pour ainsi dire, tout seul, pour offrir aux tournugeois et aux touristes ce bel événement familial. Lire la suite

Video sur le surendettement de Tournus de Février 2016

Il est intéressant de – après quelques mois – revoir le vidéo de F3 avec des interviews avec messieurs Roche, Farama, Meulien et Mme Joly.

Commentaire de F3 sur Youtube:
« Si personne ne conteste la revitalisation du centre-ville, les autres projets portés par Claude Roche suscitent l’inquiétude, aussi bien chez les élus de l’opposition que de la majorité municipale, dont plusieurs ont démissionné. Risque principal pointé par les uns et les autres : le surendettement’. »

L’ennemi invisible

Tandis qu’hier, avec quelques amis, nous installions de quoi donner un excellent concert de Böreck à Tournus, un homme préparait son coup d’éclat du soir. Il louait un camion et planifiait son itinéraire meurtrier.

Alors que l’immense majorité des occupants de cette planète aspirait à passer une soirée de paix, quelques milliers, de Nice à la Syrie en passant par la Corée du Nord, préparaient l’éradication systématique des autres. Lire la suite

Bon, j’aime TOURNUS! Solutions pour une ville.

Note de la rédaction: Cet article est écrit par un citadin Tournugeois qui aime la ville de Tournus et qui s’est investi pour trouver des solutions pour faire revivre le centre. Nous sommes très curieux de vos idées sur le sujet et vous invitons à laisser vos commentaires ci-dessous.

————–

Pour couper court à tout jugement, j’ai commencé ma vie professionnelle par le commerce travaillant d’abord avec un opticien, continuant avec mon propre commerce d’un autre genre (électronique ménager et de loisir). Puis, quittant tout, en optant pour l’ingénierie et l’industrie et pour finir avec l’étude de l’Histoire.

Ceci étant dit : j’aime TOURNUS, j’aime cette ville, c’est ma ville !

Je dois être maso ! Car je viens de faire un tour sur la toile pour chercher des moyens susceptibles de sauver une ville moribonde.

Misère !
Malheur !
Malédiction !
Horreur et Liquéfaction !

On ne parle sur la toile que de ces villes mourantes pour en donner très subjectivement des raisons dites objectives (parcellaires aussi) de ces situations (c’est la faute à… beau français, bravo).

J’ai de même visité plusieurs dizaines de ces sites au sujet des centres commerciaux, super et hyper commerces, en France, Europe, et même USA, mais aussi des sites d’usagers des automobiles et d’autres plus spécialisés sur le développement des cités et autres urbanités structurelles (j’adore le mot).

J’ai ainsi trouvé les raisons de la mort des villes, j’en ai fait une liste, expliquée, pour servir qui voudra, une liste en vérité, très courte… Ces raisons, quelles sont-elles ? Lire la suite

Chardonnay, les raisons de la colère

Chardonnay est un village pittoresque, mondialement connu pour son cépage homonyme, qui fait rarement parler de lui en dehors du monde viticole. Jusqu’à ces jours derniers puisque trente sauvages ont mis le village à feu et à sang. Enfin, d’après ce que j’ai compris.

Ah. Il s’avère en fait que ces informations sont spéculatives mais ne font guère de doute : il s’agit d’une trentaine de migrants fraîchement débarqués de Calais. Imaginez donc. « La jungle », dit-on. Des sauvages, donc. Inutile de tourner autour du pot ; la population locale meurt d’angoisse à l’idée de voir ses filles traînées dans les rues par les cheveux pour être violées, ses maisons brûlées et ses voitures volées. Voire les filles volées et les voitures violées, on ne sait jamais.

Chardonnay : panneau d'entrée de ville.

Photo d’illustration : Adrian Michael, licence GFDL 1.2. Wikimedia Commons.

Lire la suite

Bernard Husson Sculpteur Rue Jean Jacques Rousseau

Bernard husson et copain portugaisAujourd’hui je passe une petite scène très pittoresque devant le 6, Rue Jean Jacques Rousseau (en face du Fénelon). Deux français typique qui boivent des canons de rouge d’une bouteille sans étiquette avec sur la table du pain, saucissons et un couteau sur un tissu carré blanc/rouge. Il ne manque que les bérets!

Sauf que ce n’est pas si anodin que ça. Le français du gauche n’est pas un français mais un Lire la suite

Si t’aimes ta ville, écrase !

Ah non. Ce ne sera pas une diatribe vitriolée contre telle ou telle personnalité politique locale. Ce titre est à prendre au sens le plus propre possible, et remarquez comment, habilement, je place un second jeu de mots. Car il s’agira d’écraser des choses en ville pour rendre la ville plus propre.

Il y a une chose que je remarque souvent lors de mes balades citadines : c’est la façon, assez sérieuse, dont les résidents du centre trient leurs déchets. Une bonne mention « pas mal » pour Tournus — ou du moins « pas pire qu’ailleurs ». Il y aura toujours les mal informés, qui n’ont jamais eu la curiosité d’ouvrir les plaquettes explicatives ; les fatigués, qui estiment que bon, allez, une bouteille en verre ou deux dans ce sac de métaux et cartons, ça ne va tuer personne ; et puis, espèce heureusement plus rare, le « j’m’en-fous/j’ai-pas-l’temps » qui balance tout dans la poubelle à déchets ménagers pour éviter une sortie de sacs en plus. Lire la suite

Calendrier de collecte de déchets (service gratuit!)

Pour les gens de mon quartier qui n’ont pas encore compris qu’en règle général on met les poubelles dans la soirée avant le jour de collecte. Alors DIMANCHE-SOIR, MARDI-SOIR et JEUDI-SOIR. Et pas le vendredi, parce que les chiens et chats, pigeons et corbeaux auront tout le weekend pour creuser dedans et rendre la rue dégueulasse. Améliorer et faire revivre notre ville demande un petit effort de tout le monde. Merci les gars et garettes!P1060169   Lire la suite