La voix du peuple, en dialogue avec les habitants de Tournus

Ce matin, au marché, j’ai fait de la flyerisation, ou bien du tractage (ne connaissant pas tous les mots, fait parfois qu’on se débrouillonne vocabulairement, comme étranger) pour l’association Tournugeois Vivant. Une association fondé par des citoyens, des élus, des commerçants et des galeristes comme moi, qui essayent d’arrêter l’énorme projet commercial dans la zone nord de Tournus qui est en train de se monter par un investisseur de chez ELeclerc.

Pour ou contre?
En accostant les braves gens de Tournus, j’ai rencontré de très différentes réactions. Une majorité semble être avec nous alors contre le nouvel hyper projet, surtout parce qu’ils craignent que cela risque d’appauvrir l’offre commerciale du centre. Surtout les vieux, qui ne veulent pas monter dans la voiture pour aller acheter des vêtements ou des chaussures. Mais aussi de plus jeunes qui trouvent qu’il y a déjà assez de supermarchés et qui disent: « De toute Lire la suite

Réflexions après la réunion du conseil municipal, le 13 septembre

p1060589

J’étais au conseil municipal. Il faisait chaud. Et moi, n’étant pas français, j’avais parfois difficulté de tout suivre, surtout quand la discussion s’est chauffée un peu. Par contre, j’ai pu constater plusieurs choses.

  1. Y a que très peu de monde qui cause

Je ne les ai pas compté, mais la plus grande partie des conseillers se tait. Il n’y a pas de vraies discussions libres sur la forme ni sur le contenu. Le maire dit ce qui a été décidé et demande qui est contre, et ensuite qui s’abstient. Personne ne lève la main? Bon, c’est décidé.

  1. Ceux qui causent, critiquent.

Les conseillers qui ont posé des questions, c’étaient surtout ceux de l’opposition. Trois, quatre, cinq des groupes ‘Agir Autrement’, ‘Solidaires pour Tournus’ et ‘Tournus en Marche’. Les questions étaient presque toujours des demandes de précisions sur les projets que la majorité avec Claude Roche met en route. Il parait que même J.P .Meulien, membre de la Commission Voirie Urbanisme, n’est pas au courant des projets d’urbanisme ou de voirie. Il s’est bien fâché contre le maire, qui a hissé les épaules et continué la réunion. Lire la suite

Quel est la taille du parc commercial prévu au ‘Pôle Nord’?

Le Pôle Nord, il parait que ça fait froid au dos à des commerçants, des citoyens et même des élus locaux dans le Tournugeois. Ils et elles sont frileux/ses en apprenant la taille soi-disant démesurée de ce projet. On en parle, on fait des spéculations. Mais… quelle est la taille exactement? Ça fait combien, 12 à 17 hectares?

Pour donner plus de clarté, j’ai pris le dessin du projet de la municipalité et je l’ai projeté sur une carte de Tournus. Voici le plan du projet présenté par l’équipe de Claude Roche :pole-nord-total image

Quand on le dessine sur une photo aérienne, ça sort comme ça :taille-pole-nord-de-pres
Lire la suite

Pour Tournus Avec Vous se déclenche sur Facebook

Pour Tournus Avec Vous sur FacebookIntéressant de voir que les gérants de La page Facebook de « Pour Tournus Avec Vous », les sympathisants du mouvement politique du même nom de Claude Roche, lisent bien les billets sur ce blog. Bon, je dis ‘lisent bien’ mais en réalité ils ne les lisent pas très bien. Ils font un scan vite-fait, inventent que j’aurais pu dire et ensuite critiquent les propos scandaleux qu’ils viennent d’inventer. Ils déclenchent le sphincter et laissent couler…

Qui est le vrai Pour Tournus Avec Vous

Ce qui est assez bizarre, c’est que cette personne dit de ne pas faire partie des élus de la majorité. Elle n’est que ‘sympathisante’. Anonyme, elle fait quand même l’éloge de l’équipe de Claude Roche avec un certain véhémence. En plus, elle a choisi le même nom que le mouvement politique de Claude Roche: Lire la suite

La fidelité des clients aux commerçants de Tournus

carte de fidelite

L’autre jour, je parlais avec une commerçante de la possibilité de travailler ensemble avec d’autres commerçants pour créer une promotion collective en forme d’un ‘Offre Facebook’ une fois par semaine, qui pourrait inciter les gens de venir faire leurs courses dans le centre. Elle me dit: « Je ne peux pas faire plus de réduction, car j’en donne déjà avec la carte de fidélité de Tournus. »

Et je pensais : « AH BON!? Les commerces de Tournus ont une carte de fidélité? »

On me l’a jamais demandé dans les magasins. Ni proposé d’ailleurs. C’est dommage, car fidéliser les clients marche seulement si on les fidélise (c’est une vérité comme une vache, comme on dit aux Pays-Bas).

Alors je me suis dit, ‘je vais chercher où je peux l’avoir, cette fameuse carte de fidélité des commerçants de Tournus’. Quand je l’ai Googlé, je trouve une mention que sur le site Lire la suite

Nouveau! Le Musée des Collectionneurs à Tournus

Article publicitaire / communiqué de presse – le 3 septembre 2019

velos
Cet été un nouveau musée incontournable et insolite vient de s’ouvrir à Tournus, en Bourgogne-du-Sud: le Musée des Collectionneurs (MudeCol). Avec une collection de… collections!

Une idée des Tournusiens
À la recherche d’une attraction unique à proximité du sortie d’autoroute A6, la municipalité de Tournus à décidé de consulter ses citoyens par le moyen d’une compétition. L’idée retenu est aussi simple qu’original: un musée qui rassemble des collections de toute sorte.

Ville de collections

L’idée ne tombe pas du ciel, car Tournus possédait déjà plusieurs collections d’envergure nationale. Le mieux connu était la superbe collection du Musée du Vélo, qui a trouvé un Lire la suite

Il faut oser rêver pour un futur meilleur de Tournus

Communiqué de presse – le 01 septembre 2019

Tournus ouvre le parc d’horticulture durable
«  Les jardins de l’Abbaye  »

fleurs

Une coopération originale entre la municipalité et le collège horticole
À la sortie 27 de l’autoroute A6, la ville de Tournus vient d’ouvrir un grand parc avec une exposition permanente de techniques novatrices pour l’horticulture. Une idée du maire Claude Roche qui a voulu offrir à Tournus une attraction liée a la tradition d’innovation horticultrice des moines de sa célèbre abbaye Saint-Philibert, récemment ajouté à la liste de patrimoine mondial de l’UNESCO.
Le parc «  Les jardins de l’Abbaye  » offre une exposition d’ambition nationale qui est sûre d’inciter beaucoup de visiteurs à sortir de l’autoroute ici pour voir quelles sont les possibilités modernes pour cultiver des plantes, légumes et fruits de façon durable. Lire la suite

Que c’est triste Tournus

tournus panorame vue de rive gauche Fidèle à ma nature plutôt insouciante, j’essaye d’éviter de trop me plaindre sur ce blog. Malgré le progrès parfois molasseux dans cette petite ville de campagne, qui – assumons le – fait aussi partie de son charme. Mais maintenant je suis triste. Malgré le beau temps et les belles vues de la Rive Gauche, je suis plein de chagrin. Il y a plusieurs incidents qui me mettent en cet état d’esprit.
D’abord, je viens de comprendre que notre voisin Christophe, propriétaire et chef du restaurant Le Bourgogne, jette définitivement l’éponge. Lire la suite

Merde!

Note de la rédaction: Cet article est écrit par un citadin Tournugeois qui aime la ville de Tournus et qui – il s’avère – a honte de notre belle ville. Nous sommes très curieux de vos idées sur le sujet et vous invitons à laisser vos commentaires ci-dessous.

————–

NB: Ce chien adorable et innocent ne porte aucun relation avec l’article, ni son maître!

Merde !
Merdes en toutes lettres et au pluriel ! C’est le petit mot rapide du dimanche matin… entre 07h55 et 08h30… Tournus dort encore un peu, moi je suis sur le chemin des croissants et du pain frais. C’est l’heure où la ville s’éveille, on n’est pas à Paris, et il n’y a quasi personne dans les rues.

Et voici la rue Alexis Bessard, entre l’église Saint Valérien et la Place Lacretelle. Deux hautes façades, aux fenêtres presques vides, des maisons plus ou moins habitées.

Oh ! Surprise ! Il y a déjà des touristes !
Et là, d’un coup, sans avertissement, Bing ! Bamm !
Un aller-retour, une gifle, une ! Et si vous étiez là à ma place, c’est vous qui seriez giflé !
Giflé par la saleté répugnante de la rue. C’est dégueulasse. À vomir, une honte ! Lire la suite

A quand pour une réunion de rassemblement ?

vetements-de-travail-tournus - 5

Ce derniers temps nous avons écrit plusieurs articles sur le sujet de la revitalisation du centre de Tournus. Des articles avec chaque fois un accent sur différents sujets. Avec des félicitations et des critiques à la municipalité, des astuces et des encouragements aux commerçants, des idées et des « râlages ». Sans vouloir prétendre vous avoir présenté la panacée pour tous les problèmes qui troublent notre ville pleine de potentiel et d’espoir, j’ose quand même dire que nous (Julien, l’écrivain invité ‘La Chapelle’ et moi-même) avons été assez constructifs.

Ce qui me frappe, c’est que les commentaires ici et sur Facebook montrent surtout la façon dont des différents acteurs se sont construits les lignes de défense d’où Lire la suite

Tourisme et désert urbain

Je ne voudrais surtout pas que cet article me fasse passer pour une « langue de teupu », comme disent les jeunes. Mais quand même, de temps en temps, il faut dire ce que l’on pense, surtout quand il s’agit d’une simple observation de faits émaillée de quelques remarques qui me semblent tomber sous le sens.*

Le thème de ma désolation du jour, c’est l’inactivité du centre-ville de Tournus, ville d’art, ville touristique, jolie ville, ville dont les commerçants appellent de leurs vœux la « redynamisation ». Je vais planter le décor tout de suite par ces quelques mots : redynamisation bien ordonnée commence par soi-même. Lire la suite

Yellow Town avec Garçon La Note devant l’abbaye Saint Philibert


Concert très réussi du duo rock ‘Yellow Town’ de Thibault Lavèvre (guitare, chant) et Christian Bettini (percussions). Qui présentaient une combinaison de leurs propres compositions avec des chansons des ‘grands’ comme Crosby Stills, Nash & Young, David Bowie et Johnny Cash. Voici une petite impression du concert très apprécié par tout le monde, jeune et moins jeune, y inclus votre humble serviteur.01 Lire la suite

Chez Marion, comme à la maison

La Maison de Marion est un commerce tournusien qui a su faire sa place dans le paysage urbain en seulement quelques mois. Avec des arguments d’une simplicité exemplaire : du bon, du beau, de l’original et de l’abordable.

J'étais parti sur une légende exhaustive. Je me contenterai finalement de "miam".

J’étais parti sur une légende exhaustive. Je me contenterai finalement de « miam ».

Anne Bouvet, propriétaire des lieux, a repris un local dans lequel l’aïeul a créé la fabrique de vernis et peintures homonymes, bien des décennies plus tôt. Trace de ce passé industriel pas si lointain : on remarquera une discrète (et jolie) cheminée de fer dépassant des toits, côté abbaye ou côté jardin de la Légion d’honneur. Anne est donc, vous l’aurez compris, une tournusienne de souche, qui connaît la ville mieux que sa poche, mais pas uniquement. Elle a aussi un sens du commerce et de l’accueil qui force le respect. Lire la suite

Dans le port de Tournus, y a des marins qui râlent (un peu)

Port de plaisance de Tournus, fin de matinée, chaleur écrasante, ciel blanc de menaces d’orage. Celui qui gronde chez les bateliers est bien moins costaud, mais certains sont tout de même un peu fatigués d’une situation qui traîne en longueur.

Quai de Verdun

Quai de Verdun

Le souci actuel, c’est le manque de places d’amarrage quai de Verdun et quai du Nord. Situation qui, si elle ne mérite pas les gros titres du JSL, mérite somme toute une brève dans nos colonnes, puisque notre spécialité ici à de-tournus, c’est la vie locale, ses petits plaisirs et ses petits tracas.

Lire la suite

Gros succès pour Aérauto à Tournus-Cuisery

L’aérodrome Tournus-Cuisery accueillait, le 17 juillet, la convention Aérauto. Comme son nom l’indique, on y trouvait des avions et des automobiles prestigieuses ou rares. Mais pas seulement.

IMG_9999_12 (Petit)Aérauto est né de la volonté d’un seul homme, qui a bougé comme personne à la recherche de sponsors, partenaires, musiciens, stands, etc. Mike, car tel est son nom, a fait les choses en grand et pour ainsi dire, tout seul, pour offrir aux tournugeois et aux touristes ce bel événement familial. Lire la suite