Il est temps pour un grand changement dans la vie politique de Tournus


Aujourd’hui j’ai longuement discuté avec quelqu’un qui a accepté d’être sur la liste de Claude Roche. Une personne bien, sympathique, mais malheureusement pas très branché politiquement. Elle n’était pas vraiment au courant des projets, ni de la façon dont Roche règne. Elle est par exemple convaincue qu’au lieu de démissionner et ‘déserter’ l’équipe de Claude Roche les frondeurs de son équipe auraient dû rester et – en conseil municipal – simplement voter contre tous les projets de Roche avec lesquels ils n’étaient pas ‘accord. Elle appelle les démissionnaires des ‘lâches’ et des ‘traitres’ qui Continuer la lecture

Exhibition temporaire à la Galerie Libre

Ce weekend nous avons visité le vernissage d’une petite exposition super sympathique de deux  artistes originales dont les œuvres vont très bien ensemble. Il s’agit de Jocelyne Guetin-Maleprade, artiste peintre qui montre des huiles et gravures, et de Françoise Guyennon-Duchêne avec de l’art appliqué, comme des broderies et des céramiques et même des bijoux.

Ensemble, elles ont créé un ‘Cabinet de Curiosités éphémère’, à visiter en grand urgence, car c’est ouvert jusqu’au dimanche 6 août.

Un petit reportage photo:

Continuer la lecture

Lancement officiel de Tournus Citoyens – le pouvoir aux tournusiens et tournusiennes

Hier soir, le 25 juillet 2017, on a vu le lancement de Tournus Citoyens devant environs 120 personnes. TC est un mouvement né de frustration, grandi en concertation et avec – on espère – une longue vie devant lui. Tout le monde peut postuler pour cette liste citoyenne, qui ne sera pas créé par des accords entre copains dans les coulisses, mais par un Comité Ethique et d’Investiture strictement impartial. Pour plus d’informations, voir le site de Tournus Citoyens.

Continuer la lecture

Où sont les fous et les folles dans la municipalité?

C’est depuis un moment que j’essaye de suivre les développements en la politique municipale. Je vois qu’une opposition contre le ‘cabinet affairiste’ de l’entrepreneur Claude Roche s’est formée. Plusieurs groupes travaillent ensemble, qui consistent que de gens intelligents, motivés, impliqués, bien éduqués et pour la plus grande partie fort sympathiques. Ils se fédèrent autour d’une charte de valeurs qui ressemblent les miens, alors je devrais être content.

Mais quand même, quand même… il y a quelque chose qui me tracasse. Ceux qui veulent nous représenter sont tous des personnes adultes de race blanche et de classe moyenne ou supérieure, des entrepreneurs, des retraités et des fonctionnaires…

Mais cette sélection n’est pas représentative du tout!

Où donc sont les fous et les folles? Les jeunes, les immigré(e)s, les inadapté(e)s? Les chômeurs et chômeuses? Ceux et celles avec une éducation moins élevée? Les personnes avec une petite salaire qui bossent comme des fous pour nourrir leur famille? Les artistes? Les excentriques? Les cons?

Attendez, non, pardon, des cons, y’en a 😉

Sur Facebook je vois quelqu’un qui réagit à l’article sur le lancement de Tournus Citoyens et qui dit: « Bravo! Je connais pas la politique. Sinon, je me serai présentée. »

Mais justement! Il en faut, des gens qui ne connaissent rien de la politique!

Il faut donner plus de pouvoir
à ceux qui n’en cherchent pas!

Alors, jeunes chômeurs, fous et folles, gens bizarres et hors normes… présentez vous! Venez à la réunion publique ce mardi soir au Palais de Justice et apportez vos idées et vos rêves. Postulez pour une candidature ou au moins pour un projet citoyen! Ne soyez pas timide, on a besoin de vous à Tournus.

Tournus Citoyens – Une nouvelle liste qui veut donner la parole aux Tournusien(ne)s


Un de ces jours, Gilbert Payet, le préfet de Saône-et-Loire, annoncera la date des prochaines élections municipales de Tournus. Devenu nécessaire après la démission d’une grande partie de l’équipe de Claude Roche, (bientôt ancien) maire de Tournus. Cette démission était le résultat entre autre de l’énorme mouvement citoyen contre l’équipe de ‘Pour Tournus Avec Vous’, organisé par l’association Tournugeois Vivant. Mouvement culminant en une manifestation au centre de Tournus au 6 Avril 2017, quand plus de 500 personnes dont 90 commerçants se sont rassemblées sur la Place de l’Abbaye.

Cet événement a fait comprendre à la majorité que leur position était intenable et qu’il fallait absolument s’opposer à leur chef. Finalement, encore trois mois plus tard, ils ont décidés de démissionner pour faire partir Claude Roche.

Nouvelles élections – quelle est la situation?

Quand je vois claire,  plusieurs équipes se présenteront aux élections municipales.

1. Claude Roche, qui dès la démission a fait comprendre qu’il se représentera.
2. Les frondeurs de la majorité, qui veulent finalement réaliser les promesses dans leur programme de 2014.
3. L’opposition – une nouvelle liste qui se présente sous le nom ‘Tournus Citoyens‘. Continuer la lecture

Nouvelles élections à Tournus après démission du conseil


Suite à la démission de plus d’un tiers des conseillers municipaux (anciens membres de l’équipe Claude Roche) il y aura de nouvelles élections a Tournus dans environs trois mois. Un bon baton dans les roues des supporters du projet LeClerc et une belle victoire pour Tournugeois Vivant. Mais l’opposition citoyenne – La Palette, les Contribuables Vigilants – et politique doivent aussi être contents.

Maintenant il est au Tournusiens de voter une nouvelle équipe et un nouveau maire. Temps de reconstruire ce que l’ancienne équipe (hormis l’opposition) à détruit.

Je suis curieux de voir qui oseront se représenter aux nouvelles élections. Colette Beltjens a dit que devant autant d’opposition de son propre équipe, ‘un homme d’honneur se serait retiré’. Moi j’ajoute que des élu(e)s qui ont pendant trois ans aveuglement suivi et activement soutenu cet ‘homme sans honneur’ et qui lui ont permis de faire autant de dégâts dans notre ville, devraient aussi montrer leur honneur et se retirer des élections.

Rue des Convois, Tournus, Juillet 2017

Une rue à Tournus par photographe Michael Dohle

Tournus Centre par Michael Dohle

La différence entre un photographe et un Photographe s’illustre bien avec cette photo de la Rue des Convois, vue du trottoir à côté de ‘Must’ Coiffure.

Un bon appareil avec objectif architectural, mais surtout l’œil pour voir la beauté de cette rue assez moche. Cette photo est faite par Michael Dohle, artiste photographe Allemand qui habite en Belgique. Je l’ai rencontré dans notre rue et il me l’a offert pour partager avec vous. La beauté d’une ville pas trop restaurée.

Moi j’aime. Et vous?

Vive la ville, et vive le Cameroun!

Ce soir, Rue de la Grange bloqué par un repas familial. Un petit gout du Cameroun plein centre de Tournus. On se détend, on profite de la soirée avec un bon repas et une bonne bouteille.

Et de nouveau je me rends compte comment c’est mieux de vivre ici qu’à la campagne. En ville, et surtout une ville comme Tournus, avec une histoire comme lieu de pèlerinage et d’accueil, connait une liberté d’esprit fraîche comme l’air du soir après un orage.

Ils m’ont invité de les joindre pour un verre et je regrette un peu d’avoir dit ‘non merci’. La prochaine fois, certainement!

Perdu à Tournus! Bac à Plantes…

Le petit frère de ce joli bac avec des plantes vertes a disparu hier soir entre 21H00 et 22H00 devant la porte de notre galerie, 23 Rue du Docteur Privey à Tournus.

C’était un membre de notre famille très apprécié qui nous manque beaucoup. Il aime bien boire et est très curieux, mais jusqu’à maintenant il ne s’est jamais barré. Peut-être il s’est barré par peur de l’orage? Vous l’avez vu? Vous pouvez le nous rendre? Approchez-le sans problème, il est très gentil et ne mord pas.

La campagne pour les élections municipales a commencé

Vous l’avez vu? Notre maire Claude Roche, maître de la destruction et facteur de trous, est devenu constructeur. Vendredi, il était présent à l’ouverture bien médiatisée des travaux pour la construction de l’Hôtel des Sept Fontaines (rien à faire avec les HLM homonymes de la mauvaise côté des chemins de fer. On parle ici des sept fontaines **** pour des riches, pas pour les misérables chômeurs et immigrés comme nous). Continuer la lecture

Two Dudes… deux mecs (dont une fille) qui brassent et cuisinent

Ils se sont rencontrés à Londres dans le restaurant de Joël Robuchon, le chef le plus étoilé du monde, et depuis ont travaillé avec des grands chefs en Australie et les USA. Et maintenant ils ont leur propre petite niche dans la ville la plus étoilé (1 étoile par 1500 habitants, quand même!) de France: Tournus. Continuer la lecture

Côté Vrac & Bio fait son inauguration

En Novembre 2016, j’avais le plaisir d’annoncer l’ouverture de ‘Côté Vrac & Bio‘. Six mois après, il semble que ce magasin a bien trouvé sa place dans l’offre commerciale de Tournus. Il y a de plus en plus de Tournusiens qui sont séuits par les produits Bio et de proximité, vendu sans ‘packaging’ inutile. Ça marche! Une bonne raison pour faire une ‘inauguration’. C’était ce soir, le 17 juin 2016. Un événement sympathique, où plein de commerçant(e)s sont venu(e)s pour fêter la réussite d’un des leurs. Notons spécialementla présence de Mireille Joly, présidente de l’association des commerçants, et le jeune caviste de La Cave de Saint Valérien qui vient aussi d’ouvrir ces portes au lieu de ‘Whisky & Co’. Je ne connaissais pas tout le monde, mais j’ai vu des voisins, des amis et même des Syriens, alors on s’est bien amusé. Je laisse la parole aux photos : Continuer la lecture

Qu’est-ce qu’on attend? L’argent gratuit!

Ce soir, j’ai assisté à la projection du film ‘Qu’est-ce qu’on attend?’ de Marie-Monique Robin. L’histoire d’Ungersheim, un village de 2200 âmes où un maire visionnaire et courageux a mis en marche en route une transition révolutionnaire vers l’écologie, la participation citoyenne et l’autonomie alimentaire. Un film émouvant, qui montre comment un petit noyau d’habitants qui – ensemble – lutent pour le circuits court, la biodiversité, l’alimentation bio, l’énergie alternative et… un argent local. La soirée étant organisé par le SEL (Système d’Échange Local) de Tournus, après la séance il y avait lieu pour des discussions sur ce sujet: l’argent local, qui permet d’acheter des services et des produits sans passer par l’euro.

Il y avait un discours de Bertrand Veau, pharmacien, qui disait être ému par le film et le message positive et qui était prêt a adopter (pour autant que possible avec son assortiment peu ‘local’) à participer. Un autre monsieur, Chalonnais mais travaillant dans ‘le milieu bancaire de Tournus’ était positif aussi, bien qu’il trouvait que le message principal n’était pas nécessairement cet argent local mais la volonté de changement. Ensuite il y avait un Continuer la lecture