Brainstorming pour Tournus – 1. Tournus Ville d’Art

brainstorming-larousseJ’aime beaucoup la ville de Tournus, le nouveau domicile de notre petite famille. Avec tous ces atouts historiques, culturelles et culinaires je trouve qu’elle mérite d’être mieux connue. Déjà, plusieurs développements donnent de l’espoir. Les Franco-gourmandes, avec le concept original qui lie la musique au spectacle culinaire, ont mis Tournus sur la scène internationale. La nouvelle équipe municipale semble avoir le vent en poupe avec un dynamisme faiseur et un joli cadeau de 8 millions d’euros de subvention pour la revitalisation du centre-ville. Mais il y a aussi des problèmes. Le centre semble souffrir d’une nécrose, avec de plus en plus de vitrines qui ne montrent que des panneaux ‘A louer’, ou ‘bail à vendre’. Et bien que pas mal de croisières de luxe visitent nos quais, les touristes ont très peu de temps pour découvrir Tournus-même, car ils sont tout de suite bousculés dans des cars pour aller faire un tour à Cluny (une superbe ville avec une grande histoire, bien sûr, mais notre abbaye de Saint Philibert ne mérite-t-elle pas un peu plus d’attention?).

Alors que – hormis les activités déjà très positifs du nouveau conseil municipal – pouvons nous faire pour revitaliser notre belle ville? Je tenterai de proposer quelques idées sur ce blog. Parfois idiotes et farfelues, pas pratiques et même utopiques. Souvent dans un Français pas très Français. Mais peut-être il y aura aussi quelques suggestions qui méritent un second regard. Voyez ce blog comme un ‘brainstorming’ – une échange créative sans limites ou règles, où tout le monde peut participer sans peur d’être ridiculisé. Je suis curieux de ce que cela pourrait donner. Pas vous?

1 – Tournus ville d’art

Nos voisins de Cuisery ont bien compris. Choisir un thème peut revitaliser un village. Chez eux, c’est les livres, avec une association ‘Village du Livre de Cuisery’ créée en 1999. Quand on regarde les groupes de cible susceptible de visiter Tournus (amateurs de vieilles pierres et de la bonne bouffe qui viennent pour l’abbaye, le bon vin et les restaurants étoilés) et on regarde l’offre culturel existant dans le centre-ville, il semble que déjà la ville s’oriente vers l’art. Alors pourquoi pas créer ‘Tournus ville d’art’? Il y a plein de galleries, qui pouvaient profiter de l’ouverture d’encore plus de galeries. S’il y a deux qui vendent de l’art, un troisième pourrait être vu comme de la concurrence. Mais quand il y en a 6, ou 10 ou 20, il se passe quelque-chose de merveilleux… les amateurs d’art feront un détour pour faire le tour des galeries à Tournus Ville d’Art. Sur l’espace de’un ou deux kilomètres carrés ils trouveront un grand offre d’artistes pour tous les gouts. Le début est là. Faudrait seulement continuer d’attirer plus de (jeunes) artistes.

Comment faire?
Il y a plein de possibilités. Peut-être les galeries existants peuvent monter une association ‘Tournus Ville d’Art’? Ou peut-être la municipalité (je pense à M. Sébastien Rouget, responsable Culture-Tourisme) peut faire quelque chose? J’ai entendu parler d’une initiative qui voulait ‘obliger’ ou au moins inciter les propriétaires de magasins vides de mettre à disposition leurs vitrines aux artistes. Mais pourquoi pas le magasin entier? Avec un contrat de courte durée, pour garder la flexibilité quand un nouveau bailleur commercial se présente. Avec des heures d’ouverture fixe (par exemple le samedi, une soirée par semaine et/ou les dimanches quand il y a les puces sur les quais), pour que les clients savent quand ils peuvent visiter ces ‘pop up galléries’. Et un site internet dédié pour montrer en ligne l’offre alléchant actuel de Tournus Ville d’Art?
Une initiative comme ça peut piquer l’intérêt de la presse nationale, c’est sympathique, ça fait revivre le centre (et le marché!) et ça ne coûte rien. On pourrait même demander des volontaires de garder les magasins d’art pour libérer les artistes même, à organiser par des agendas partagés en ligne. Et inviter des jeunes artistes des académies d’art de Dijon et Lyon, qui pourront ainsi profiter de l’expérience d’avoir leur propre lieu d’exposition et de vente.

Que pensez-vous? Vous voyez des obstacles? Des solutions? D’autres idées? Partagez sans modération dans les commentaires dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *