Amiante, mon amour

Que faire avec amiante

Que faire avec une petite quantité d’amiante?

L’amiante n’est pas notre ami. Les fibres de l’amiante peuvent provoquer un cancer ravageur. Le temps d’incubation est de 20 jusqu’à 40 ans, alors on ne se rend pas tout suite compte, mais qui la choppe, meurt d’asbestose.

Alors si on trouve de l’amiante, on essaye de s’en débarrasser. Pas en le jetant dans la nature, mais en passant par les organismes dédiés: pour nous, Tournusiens, c’est la déchetterie.

Que faire avec amiante?

Alors moi, je possède une petite quantité d’amiante. Ça vient du toit. Des petits bouts. Quelques kilos. Même pas assez pour remplir un seau. Je les ai enveloppés dans des sacs à poubelles et emporté le paquet à la déchetterie. Sur place, j’ai demandé quoi en faire.

« Nous on en prend plus, de l’amiante. Il faut l’emmener à la déchetterie de Sennecey-le-Grand! Eux, ils prennent. »

Allons à Sennecey!

Déçu, je l’ai ramené chez moi, où pendant quelques semaines, ça a trainé dans la grange dessous notre appartement. Ce weekend, j’y passe et je vois que mon propriétaire a mis le paquet dans un tonneau pour le sortir avec la poubelle normale. Alors je le sauve et je me dis: « Allons à Sennecey. » C’était cet après-midi. Mais une fois arrivé à la déchetterie Senneçoise, en demandant où je pose mon amiante, on me dit: « Nous, on n’a plus le droit de le prendre. Il faut demander des entreprises spécialisés. »

« Mais, mais…, Tournus! » bègue-je. Et on me dit: « Si vous êtes de Tournus vous n’avez même pas le droit de venir ici. Allez, filez! »

Alors qu’est-ce qu’on fait, comme citoyen responsable avec intentions durables?

Solutions amiante

Je cache mon petit lot d’amiante au fond d’un sac à poubelles pour le jeter avec les encombrants, sans rien dire? Je lance l’amiante dans le Saône pendant une promenade nocturne avec ma chienne? Je cherche ‘une entreprise spécialisé’ pour me débarrasser de deux kilos de fibro? Je le broie avec de l’eau dans mon mélangeur domestique pour chasser ce smoothie mortel par les chiottes?

Oh, Torités! Que dois-je faire? Et vous, chers lecteurs, que feriez-vous?

MISE A JOUR:
Alors j’ai eu le service technique de Tournus. Ils m’expliquent qu’eux aussi, ils ne prennent pas et ils ne savent pas où l’amener. Finalement c’est la Communauté de Communes (numéro de téléphone de la déchèterie) qui peut m’aider à avancer. Ma solution numéro trois: « Je cherche ‘une entreprise spécialisé’ pour me débarrasser de deux kilos de fibro? » était la bonne. La Comcom m’ont donné le numéro de téléphone de Véolia à Chalon. C’est eux qui prennent l’amiante. Je les ai appelé. Ils me recontacteront avec un devis.

REMISE A JOUR:
Malheureusement, ça n’a pas marché. L’entreprise Véolia m’ont expliqué que ce serait trop chèr de me débarrasser de ma petite quantité d’amiante. Il faudrait ouvrir un dossier et ça coûte déjà plus de 400 euros. Un monsieur bien gentil me dit que peut-être des déchetteries dans la région Chalonnaise prendront mes maigres 3 kilos d’amiante. Mais il ne savait pas lesquels. Et de toute façon, je n’ai pas le droit car j’habite Tournus, pas Chialons-su-Saône.

Alors je l’ai toujours, ma petite quantité d’amiante.
Bien emballé. Dans ma courette. Alors
QU’EST-CE QUE JE FAIS!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *