Cellier et Réfectoire : les expos de juillet

Tournus peut s’enorgueillir de deux belles expositions en ce moment-même, respectivement au Cellier et au Réfectoire des Moines, place de l’abbaye.

IMG_9999_3 (Moyen)

Expo Miriam Hartmann au Réfectoire

IMG_9999_7 (Moyen)

Expo Jean des encres, Jean des sources au Cellier

IMG_9999_12 (Moyen)

La librairie Les Arcades a sorti le grand jeu documentaire autour de Jean Ferrat, en proposant de nombreux albums et ouvrages.

La première, en partant de la gauche dans l’ordre de lecture de la façade — au Cellier, donc –, est due à Serge (que je remercie au passage pour le très bon casse-dalle de ce midi) et est un hommage à Jean-Ferrat. Hommage visuel, avec de nombreuses photos et textes, mais aussi audiovisuel, avec projections et concerts. Samedi 2 juillet, c’est concert par André Prieto, qui chantera Ferrat à partir de 20 h 30, pour la modique somme de dix euros.

L’hommage à Ferrat c’est jusqu’au intitulée Jean des encres, Jean des sources, c’est jusqu’au 4 juillet, de 10 h à 19 h (entrée libre hormis concert du samedi 2). Pour l’occasion, la librairie Les Arcades a concocté une sélection maison de nombreux ouvrages biographiques et albums sur le grand auteur-compositeur-interprète français.

IMG_9999_10 (Moyen)

Ensuite, à droite, au Réfectoire cette fois, c’est la talentueuse Miriam Hartmann qui expose ses œuvres en techniques mixtes. L’artiste est aussi discrète que ses toiles sont puissantes, allant parfois jusqu’à chasser sur les terres des fauvistes. Paysages du sud écrasés de soleil, fresques abstraites et, entre autres, un étonnant travail sur le rugby vous attendent.

IMG_9999 (Moyen)Miriam vous attend aussi, d’ailleurs : cette ancienne professeur d’arts plastiques, désormais tournusienne fraîchement « importée » d’Allemagne en 2014, saura mieux que moi vous présenter son travail délicat et entêtant, dont elle dit non sans raison qu’on y retrouve des hommages à l’expressionnisme de son pays natal. Personnellement, j’ajouterais qu’il y a parfois le même genre d’émotion brute que celle qui peut ressortir d’une Provence peinte par un célèbre Néerlandais amputé de l’oreille. La comparaison peut sans doute paraître osée mais je vous laisserai le soin de juger sur place de sa pertinence.

IMG_9999_2 (Moyen)Miriam Hartmann sera donc au Réfectoire des Moines jusqu’au 5 juillet (entrée libre) et si vous trouvez que ça fait un peu court, sachez qu’elle exposera à nouveau tout près, du 1er au 13 septembre, puisqu’elle présentera CREDO à la Salle Capitulaire de l’Abbaye Saint Philibert.

Site web : www.hartmannmiriam.com

IMG_9999_9 (Moyen)

Le Cellier prêt à accueillir André Prieto pour son concert-hommage, le 2 juillet à 20 h 30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *