Chez Marion, comme à la maison

La Maison de Marion est un commerce tournusien qui a su faire sa place dans le paysage urbain en seulement quelques mois. Avec des arguments d’une simplicité exemplaire : du bon, du beau, de l’original et de l’abordable.

J'étais parti sur une légende exhaustive. Je me contenterai finalement de "miam".

J’étais parti sur une légende exhaustive. Je me contenterai finalement de « miam ».

Anne Bouvet, propriétaire des lieux, a repris un local dans lequel l’aïeul a créé la fabrique de vernis et peintures homonymes, bien des décennies plus tôt. Trace de ce passé industriel pas si lointain : on remarquera une discrète (et jolie) cheminée de fer dépassant des toits, côté abbaye ou côté jardin de la Légion d’honneur. Anne est donc, vous l’aurez compris, une tournusienne de souche, qui connaît la ville mieux que sa poche, mais pas uniquement. Elle a aussi un sens du commerce et de l’accueil qui force le respect.

Ne croyez pas que je fasse ce genre de compliment à la légère — ni à tout le monde : l’accueil, à Tournus comme partout, est fort variable chez les commerçants, allant de détestable à idéal. La Maison de Marion entre plutôt dans la dernière catégorie, ce qui explique d’emblée, en partie, l’affluence en terrasse les jours de beau temps. Bref, vous l’aurez compris : chez Anne, personne ne vous accueillera autrement qu’avec le sourire et un mot aimable.

« M’enfin », comme dirait un Gaston célèbre, l’accueil c’est bien mais ça ne fait pas tout. Reste à proposer service et produits innovants et de qualité.

Avouez que ça donne envie de retomber en enfance et de craquer pour une tablette de chocolat, hein ?

Avouez que ça donne envie de retomber en enfance et de craquer pour une tablette de chocolat, hein ?

Pour ce qui est de l’innovation dans le paysage tournusien, vous pouvez compter sur un choix pléthorique et unique de gourmandises artisanales appétissantes : des huiles, moutardes et épices fines, des miels originaux, des chocolats, des spiritueux et vins, un peu de déco et d’accessoires de cuisine… Il y en a plein les étagères, avec une mise en place de particulièrement bon goût, dans un cadre mignon à souhait. Et pour tous les budgets.

Enfin, La Maison de Marion, c’est aussi — et surtout — un salon de thé, dans lequel Anne fait tout maison. Spécialiste du gâteau à l’orange (« sans pépins », précise avec humour le curé de St-Philibert en visite amicale), elle officie aussi sur des crêpes, salades et plats de brasserie divers dont les tarifs sont bien loin des pièges à touristes et la qualité, irréprochable.

IMG_9999_1 (Grand)Je n’omettrai pas, en guise de conclusion, de vous parler de la terrasse, petit havre de verdure qui saura vous faire oublier qu’on peut se garer à trois mètres et qui offre une vue imprenable sur les clochers et la façade de l’abbaye.

La Maison de Marion, 9 rue Gabriel Jeanton (en face de l’abbaye), 71700 Tournus — 03 85 51 26 25 — ouvert toute la journée de 9 h à 19 h, tous les jours sauf le mercredi, en juillet et août. Hors saison : fermé en soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *