La voix du peuple, en dialogue avec les habitants de Tournus

Ce matin, au marché, j’ai fait de la flyerisation, ou bien du tractage (ne connaissant pas tous les mots, fait parfois qu’on se débrouillonne vocabulairement, comme étranger) pour l’association Tournugeois Vivant. Une association fondé par des citoyens, des élus, des commerçants et des galeristes comme moi, qui essayent d’arrêter l’énorme projet commercial dans la zone nord de Tournus qui est en train de se monter par un investisseur de chez ELeclerc.

Pour ou contre?
En accostant les braves gens de Tournus, j’ai rencontré de très différentes réactions. Une majorité semble être avec nous alors contre le nouvel hyper projet, surtout parce qu’ils craignent que cela risque d’appauvrir l’offre commerciale du centre. Surtout les vieux, qui ne veulent pas monter dans la voiture pour aller acheter des vêtements ou des chaussures. Mais aussi de plus jeunes qui trouvent qu’il y a déjà assez de supermarchés et qui disent: « De toute façon, les hypermarchés, comme celui de Chalon et de Maçon, nous on y va de moins en moins. »
En contraste, y’a ceux qui sont radicalement contre notre association, parfois véhémenteux! Alors pourquoi? Je vous montre les arguments principaux que j’ai appris aujourd’hui.

« Vous avez voté pour ce mec. Alors bien fait pour vous! »
Ce monsieur faisait partie de l’ancienne équipe municipale avec M. Gros. « Les commerçants voulait changer, ont fait de la pub pour Roche (et contre le monsieur) et maintenant voilà. Bien fait pour vous! »
Une argumentation intéressante. Le monsieur me semble contre la politique de Roche, et alors aussi contre le projet ‘Pole Nord’, mais par sentiments de revanche, il ne soutient pas l’association. Je trouve ça un peu… je ne sais pas… petit? Pour moi c’est la preuve qu’il n’a pas mérité sa place dans l’équipe municipale, quand clairement son orgueil blessé est plus important que le futur de Tournus. « Bien fait pour vous! » Du conseil municipal directement à la maternelle.

C’est pas la faute aux grandes surfaces, c’est la faute aux Tournusiens!
C’est intéressant comme argument, surtout parce que c’est tout à fait vrai. Cette dame me dit qu’elle connait plein de Tournusiens qui n’achètent rien à Tournus. Même ses voisins, qui habitent dans le centre, vont dans les grandes surfaces pour faire leurs courses. « Même le pain? » « Oui, même le pain il le conservent au congel. »
Alors ça! C’est vrai que l’implantation d’un grand centre commercial avec un Leclerc aux portes de Tournus ne sera aucun problème quand les habitants de Tournus simplement refuseront d’y aller. Mais des boîtes comme ça ont beaucoup de force pour convaincre les habitants du centre de venir chez eux. On voit ça avec l’offre existant, le gros tas de publicité hebdomadaire qui nous dit comment c’est bon marché chez Carrefour, Lidl, Aldi, Simply, Auchan et Jeanoubly. Et une fois ils nous ont dans les griffes, on va y dépenser nos sous hein, c’est plus fort que nous.
Mais bon, maintenant on a encore le choix. Si Leclerc s’ajoute à l’offre déjà quasi-saturé, encore plus de magasins disparaîtront au centre et même cette petite dame ne pourra plus faire tous ses courses à Tournus.

Toute façon, ça va pas se faire
Il y en avait aussi qui me disaient: « Ne vous inquiétez pas, ça va surement pas se faire. C’est tellement pas logique, ils ne le feront pas. Ils n’auront pas le droit. »
Ceux là, je les ai bien assis en leur expliquant que SI, ça va se faire si on ne se rue pas contre! Le SCI du promoteur Alain Landais de Leclerc a déjà acquis 3,3 hectares de terrains (anciennement) agricoles pour un prix faramineux (plus de 800.000 euros). Alors attention, si on ne fait rien… ça va se faire.

C’est parce que les magasins en ville ne sont pas assez bien
Il y a trop de magasins fermés, les magasins ferment à midi quand on a le temps pour faire des courses, l’offre n’est pas assez large, on ne peut pas se stationner en ville.
Tout a fait d’accord. L’offre en ville doit améliorer, pas tous les commerçants sont aussi dynamiques, le stationnement est parfois pénible. Notre association est déjà en train de penser des idées pour dynamiser le centre, avec une commission ‘propositions et développement alternatif’ qui œuvre de trouver des moyens de revitaliser. Mais D’ABORD il faut arrêter ce projet de Leclerc, car si on ne peut pas offrir les commerçants un lieu ou ils peuvent changer leur façon de faire et investir dans le futur sans crainte que la municipalité les tire le tapis d’en dessous les pieds, on ne peut pas avancer.

Fair quelque chose? Adhérez

3 réflexions au sujet de « La voix du peuple, en dialogue avec les habitants de Tournus »

    1. kr3k Auteur de l’article

      Oui, mais quels résultats? Si le résultat sera de vider le centre-ville, je préfère le blabla. D’ailleurs, pour quelqu’un qui est contre le ‘blabla’, votre discours est de nouveau particulièrement pauvre en arguments.

      Répondre
    2. Touchepasaugrizzbisal...

      Il va nous péter un neurone celui là à réfléchir autant !!!
      On dirait le programme électoral du maire … du slogan à 10 balles pour les bourrins …
      Cela étant c’est parfaitement cohérent avec « Vive la municipalité ». Heureusement qu’il y en a qui démissionnent en ce moment. Ils ont compris eux ! héhéhé !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *