Mais comment ont ils pu voter ça?

4921-1La majorité des élus* du conseil municipal de Tournus ont voté pour la modification du PLU de la zone Nord, dit ‘En Baraban’. Et de facto ouvert les portes de cette zone à un développeur privé qui veut y construire une énorme zone commerciale avec 27.000m2 de magasins.

Une décision incompréhensible, qui s’oppose clairement (les chiffres à l’appui) aux intérêts des habitants de Tournus. Alors, on se demande pourquoi des élus, dont le rôle est de défendre les intérêts des habitants de Tournus, sont arrivés à cette décision. Comment ont ils* pu voter ça? Je me casse la tête pour comprendre, et je vois quelques possibilités.

Ils sont stupides

Ils n’ont pas lu les rapports et les études qui démontrent que les emplois non-qualifiés créés dans des supermarchés en périphérie en détruisent le double en emplois qualifiés ailleurs. Ou ils les ont lus mais pas compris. Ils ne comprennent pas que lorsqu’il nous est promis de recevoir six millions d’euros en subvention pour la revitalisation du centre-ville à condition de ne pas faire de l’étalement péri-urbain , on risque de perdre cette subvention.

Ils sont aveuglés

Ils se sont fait convaincre par des promesses farfelus du promoteur du projet et le maire. Des promesses vagues sur l’emploi et l’installation d’entreprises prometteuses. Des entreprises fantômes dont on ne sait rien davantage, mais qui promettent un véritable El Dorado pour l’emploi, car le maire a des connections et ne vous inquiétez pas car les entreprises vont venir. Le chômage est à 14% à Tournus et nous allons créer des emplois. C’est promis. Dixit Claude Roche. Et les conseillers se sont fait emballer par ses promesses.

Ils sont têtus

Ils ont pris une décision et ils ne veulent pas changer d’avis – malgré des arguments très valides des membres de l’opposition – simplement parce qu’ils ne veulent pas être convaincus par l’opposition. Parce que l’opposition, c’est ceux de l’opposition et l’opposition a toujours tort. Même s’ils ont raison.

Ils ont des intérêts personnels

Un des membres du conseil avait en effet des intérêts personnels, car il est propriétaire des hectares de terres agricole En Baraban et il espère les vendre à Alain Landais pour €250.000 par hectare. Il n’avait pas le droit de voter, alors il ne compte pas. Mais les autres? Ils craignent leur position au conseil? On leur a promis quoi en retour pour leur soutien fidèle? Ils espèrent démarrer une carrière politique? Ils ont des intérêts financiers?

Ils ont peur

Le dynamique psychologique dans une groupe de personnes est très difficile à lire. Je vois Claude Roche en publique, le mâle Alpha à dos d’argent, intolérant envers l’indécision et les critiques dans ses rangs. Et je me demande si les élus ont assez d’espace pour exprimer des critiques. Il y en a qui osent rester indépendants et faire leurs propres choix. En effet, deux braves ont voté contre. Mais je crois qu’il y en a aussi qui tremblent et n’osent dire que « Oui M. le maire » même si dans leur petits cœurs, ils ont des doutes.

On ne va pas spéculer. Et je préfère croire en option 2. : qu’ils ont vraiment cru que cette décision était la meilleure pour Tournus. Mais pour moi, quand on regarde l’affaire avec l’œil plus ou moins objectif d’un habitant du centre de Tournus, la question reste:

« Mais comment ont ils pu voter ça? »

Si vous avez des reponses, n’hésitez pas de les donner dessous. Après acceptation du tout premier, vos commentaires soumis sous le même nom et adresse mail ne sont plus modérés.

*élus est aussi élues et ils est aussi elles

 

2 réflexions au sujet de « Mais comment ont ils pu voter ça? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *