La démocratie ‘open source’

p1060942-2
Hier, on a passé une soirée fort intéressante. Il s’agit d’un ‘Atelier Législatif Citoyen’ à Sennecey-le-Grand, animé par notre députée Cécile Untermaier, qui elle même étant plutôt PS avait invité le sénateur des Républicains, Jean-Paul Emorine, pour rendre le débat plus intéressant.

p1060937-1

(Note: Le sujet était un peu complexe pour moi, avec beaucoup de mots polysyllabiques. Alors je n’ai sans doute pas tout compris à cause de mon étrangité et immigrationalisme non-achevé. Alors si vous trouvez des erreurs dans le fond ou la forme, n’hésitez pas de me le faire savoir en passant par les commentaires dessous. Petit rappel de mon EOOG!)

Faire un pont entre gouvernement et peuple

Ce que j’ai bien compris, c’est le fil rouge du discours de Mme Untermaier: la démocratie participative. Elle trouve qu’il y baille une gouffre entre le gouvernement et le peuple. Les gens n’ont plus de confiance aux élus et sentent que tout se passe loin de leur cercle d’influence.

Ils ne vont plus aux élections pour voter droit ou gauche car ‘si t’es mordu par le chat ou par le chien, ça ne change rien!’

p1060961-2

18% de citoyens à l’assemblée

Mme Untermaier propose de changer tout ça. Ou au moins un peu, en donnant du pouvoir directement au peuple. Elle lance l’idée de remplacer 100 (des 577!) membres du parlement par des citoyens ‘lambda’ tiré au sort.

Bon, je dis tiré au sort, mais je suppose qu’il y a plusieurs façons de les sélectionner. On peut demander d’abord des volontaires, on peut chercher parmi des gens déjà actif dans un rôle de service public (pas nécessairement des fonctionnaires, mais peut-être des infirmiers, des entraineuses de boxe, des aides sociaux ou des croque-morts. Qu’en sais je. L’idée étant que ces membres ajoutés à l’assemblé ne soient pas totalement cons, bien sûr. Faut un valeur ajouté.

Leur rôle sera déjà d’être là et de contrôler le gouvernement en train de légifler. Comme l’assemblée le fait. Et de donner plus d’autorité à l’assemblée comme l’organisme qui représente la voix du peuple dans le gouvernement.

Ça marche au niveau départemental

p1060944-1Ce qui est intéressant, c’est que Mme Untermaier pratique ce qu’elle prêche. Dans son rôle de députée elle a une enveloppe de subventions à partager chaque année aux initiatives départementales qu’elle trouve méritables. Cette année, elle n’a pas décidé qui reçoit combien, mais elle a créé une commission de citoyens tiré au sort pour le faire.

Les prétendants d’une somme de subvention se sont présentés un par un devant ce jury de leurs égaux pour ‘vendre’ leur projet. Et c’est alors le peuple qui a décidé quels projets soutenir avec l’argent du peuple. C’est pas beau ça? Moi je trouve ça beau.

‘Pas de loterie’

p1060954-2Retournons à l’assemblée. Le sénateur invité. M. Emorine, n’était pas du tout favorable à l’idée de remplacer 100 députés par autant de citoyens tiré au sort. D’après lui, le gouvernement d’un pays est trop important pour laisser son lot à une loterie.

Moi, je me demande si le système actuel est mieux. Je ne sais pas comment les députés sont choisis ou élus, mais il me semble qu’il en en a pour qui le pouvoir, le prestige et les possibilités de réseautage sont plus importants que le service au peuple. Et là il vaut mieux le bon sens d’une boulangère ou un homme au foyer que les connivences et intrigues d’un politicien professionnel.

J’aurai aimé avoir un peu plus de discussion sur ce point. Je crois que la légiflation ‘open source’ – ça veut dire un procès de construction de lois avec la participation de tout le monde qui veut et peut y ajouter une pierre – pourrait aboutir de belles édifices législatives.
   

 

PS: Bravo Benoit

D’ailleurs, pendant la soirée j’étais sidéré par le travail du journaliste du JSL, Benoit Montaggioni, qui était au premier rang, devant moi, et qui a créé son article là, sur place, y inclus les photos et la mise en page. Et en faisant tout ça il avait même du temps en rab pour tweeter avec ces copains et suivre la démission de François Hollande sur Facebook. Repsect!

Benoit, si tu veux les photos de toi en action en plus grand format, contacte moi!

p1060957-2p1060962 p1060959

3 réflexions au sujet de « La démocratie ‘open source’ »

  1. Daniel

    Très interressant en effet
    Il faut pousser nos élus à mettre la démocratie participative en place à tous les niveaux
    Des communes à l’Europe

    Répondre
    1. kr3k Auteur de l’article

      Oui, ç’est ça. Alors 18% des députés seront des citoyens plus ou moins lambda.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *