On cherche le dialogue? Seulement avec ceux qui ont le même avis


Un des grands dangers des media sociaux c’est qu’on risque de se créer une bulle d’amis et de relations qui sont toujours du même avis que soi-même. Quelqu’un me fait chier avec une opinion contraire? Je le vire de mes amies. Quelqu’un vient râler sur mon mur? Je le bloque.

Personnellement, j’essaye de subir les opinions de quelques vrais cons sur mon mur, simplement pour me rappeler du fait qu’ils existent, des cons avec des idées qui ne sont pas les miennes.

Bon, je ne vais pas vous dire comment gérer votre vie, mais je crois qu’une ouverture envers les critiques est important pour se former une opinion équilibré. Pour les personnes lambda comme moi, mais encore plus pour ceux qui ont du pouvoir. Un ministre, un maire, un adjoint ou un simple élu ne peut pas se permettre d’exclure certains personnes simplement parce qu’ils posent des questions difficiles. Des ‘serviteurs publics élus’ qui ne supportent que des lêche-culs dans leur entourage n’ont pas compris ce qui fait le noyaux de leur fonction.

Malheureusement, il y en a, des élus qui ne supportant pas les critiques. Ceux qui mettent une photo de profil ‘Je suis Charlie’ pour défendre la liberté d’expression, mais qui du moment qu’un message ne les convient pas, virent le messager.

Ce matin, j’ai écrit un commentaire un peu critique sur le mur de Christian Jean Bernard, ancien adjoint du maire de Tournus qui veut être maire de Tournus au lieu du maire de Tournus. Je mettrai ce commentaire en ligne plus tard. [MISE A JOUR : c’est ici!]

En réaction, Bernard n’a pas seulement supprimé mon commentaire, mais il m’a aussi bloqué sur Facebook. Surprenant, pour quelqu’un qui promet d’aller chercher la consultation des citoyens de Tournus. Au lieu d’ouvrir le dialogue, il claque la porte exactement comme l’a toujours fait l’homme qu’il veut remplacer.

Cela veut dire que je n’ai plus accès à n’importe quel information mise sur Facebook par Christian Bernard. Y inclus les articles qu’il a mis sur la page Au Cœur de Tournus.

A droite, ce que vous trouverez sur la page Facebook d’Au cœur de Tournus. A gauche ce que je vois dès cet après-midi.

Je suis Charlie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *