Nous n’avons pas fini de nous battre contre Leclerc

Espace grand enfumage TournusPendant l’élection de la Communauté des Communes Mâconnais-Tournugeois, Bertrand Veau,  a été largement battu par Catherine Gabrelle, actuelle maire de Royer qui a déjà été présidente e la CCMT avant 2014. C’était un coup monté à son insu, car elle n’était même pas au courant qu’elle était candidate.

Cela veut dire que malgré sa défaite aux municipales Tournus, Claude Roche a de nouveau pris le dessus. Il a atteint le but principal de son ancien poste : l’avancement du projet Leclerc d’Alain Landais. Car la décision sur la modification ou pas du PLUI de la zone Nord de Tournus est la compétence de la ComCom.

Ça l’a bien assis

Il s’avère que Catherine Gabrelle n’était pas au courant qu’elle devrait être élu. Elle était venu pour se présenter comme vice-présidente. Son élection l’a tellement ému, qu’elle n’a pas pu continuer la réunion. En plus, l’équipe de Tournus, pris par surprise et ahuri de ce coup d’état des frondeurs, a quitté la salle pour se concerter dans une autre pièce.

Les 24 maires et autres élus qui ont voté contre Tournus semblent vouloir ouvrir grand la porte pour Leclerc. Cela veut dire qu’ils s’en battent totalement les œufs de la majorité des habitants de Tournus, qui ne veulent pas que Leclerc s’installe à 2 km de leur centre déjà en difficulté. En plus, avec ce projet toujours dans l’air, Tournus perdra sa place dans le projet national de la revitalisation des centre-villes d’Yves Dauge et les 3,5 millions de subvention qui vont avec. Alors la ComCom risque de nous voler 3,5 millions.

Il est difficile de comprendre pourquoi ces élus ont votés pour Roche et contre Tournus. De toute façon, il est très claire qu’ils s’en fichent du souhait de la majorité des citoyens, y inclus les leurs, qui profitent aussi des services commerciales, médicales et éducatives de Tournus. Ne comprennent il pas qu’un hypermarché Leclerc risque d’appauvrir radicalement ces services.

Alors la lutte recommence!

Citoyens de Tournus, continuons de nous battre pour votre ville et contre les hypermarchés et les galeries marchandes en périphérie qui risquent de nous étouffer. Et les électeurs des villes et villages dans notre ComCom (Bissy-la-Mâconnaise-Burgy-La Chapelle-sous-Brancion-Chardonnay-Clessé-Cruzille-Farges-lès-Mâcon-Fleurville-Grevilly-Lacrost-Lugny-Martailly-lès-Brancion-Montbellet-Ozenay-Plottes-Préty-Royer-Saint-Albain-Saint-Gengoux-de-Scissé-La Truchère-Uchizy-Le Villars et Viré) je les invite de réfléchir sur les motivations de leurs élus quant au projet Leclerc et la revitalisation de Tournus. Quel est leur intérêt quand Tournus meurt?

Basé sur un article sur
Espace Grand Rivage Tournus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *