Alors, cette réunion publique, c’était?

Hier soir, on a vécu une des premières ‘vraies’ réunions publique de la nouvelle équipe municipale. Où notre maire Bertrand Veau a montré de nouveau son don d’expliquer des choses d’une façon éloquente mais simple. Il s’avère d’être très bien au courant de tout ce qui se joue dans notre ville, du cimetière aux haricots de circulation et de l’état financier aux caméras de protection. Bon, il s’est trompé une ou deux fois avec des chiffres, par exemple quand il parlait des frais de €1.3000, seulement pour être corrigé par son adjoint Line Pageaud qui précisait que ce n’était que €3000,-. C’est que notre Bertrand n’a évidemment pas encore appris les finesses du langage politique présidentielle. Il aurait du simplement dire: « Ça coûte un pognon de dingue », comme le fait l’élu Manu.

Mais blagues à part, c’était une réunion instructive qui montre que l’équipe actuele a travaillé assidûment pour réparer les actions souvent irresponsables de l’ancien équipe sous Claude Roche et en même temps pour développer et construire l’avenir de notre belle ville. Quelques photos:

Une équipe de France Culture était à Tournus pour faire un reportage sur la lutte de Tournus contre le Goliath LeClerc et les projets de revitalisation. Dessous les trois membres de l’équipe très sympathique, flanqués de Line Pageaud (dessus gauche) et Christian Jean Bernard (dessous droîte). Ils ont enregistré plus de 40 heures d’interviews, il paraît. Je crois que l’émission est prévu pour le mois de novembre.

La salle était bien remplie. On a du ouvrir les portes de la salle 14 pour que tout le monde puisse suivre les démarches. Pour une fois, les micros et le son marchaient comme il faut, alors c’est déjà gagné.

Je cherche une blague sur les coupes de cheveux, mais je ne trouve rien. Je vous laisse l’imaginer tout seul(e).

Bertrand Veau montre l’état des affaires financiers dans le temps. L’équipe de Claude Roche a – entre 2014 et 2017 – réussi à bien vider les coffres et notre état financier était plus qu’inquiétant. Tournus a frôlé la faillite.

Au moment de la démission forcée de Claude Roche, il ne restait qu’une reserve de 15.000€. 

Il a fallu chercher de l’argent où on peut. Par exemple éteindre l’éclairage pendant le nuit pour gagner €40.000 par an. Laisser en place les décorations de Noël… 

Par contre, avec le nouvel equipe et les relations avec le département et d’autres partenaires rétabli, les sources de fonds financiers commencent à être rouverts. On semble pouvoir s’en sortir.

Des projets pour l’avenir. En partie organisé par des chantiers citoyens, par exemple la refaction et modernisation de la bibliothèque, qui est presque totalement auto-financé. La municipalité n’a pas les capacités de tout faire eux-même, mais avec l’aide des habitants, on peut y arriver. Dixit le maire.

Les questions et réponses ont pris une grande partie de la soirée. Là un voit la grande différence entre l’ancienne et le nouvelle équipe municipale. Quand on posait des questions un peu difficiles a Claude Roche, il grognait et finissait par dire: « Vous m’avez élu, alors on décide. On sait ce qu’on fait. »  Exprimé avec un dédain ostensible pour ces cons de citoyens qui voulaient jouer les difficiles.

Bertrand Veau sait aussi bien que Claude Roche ce qu’il veut. Mais au moins il prend le temps pour écouter les questions et répondre avec des arguments, des chiffres et des statistiques.
Seul bémol, c’était un peu un ‘One man show’. Les autres élus étaient très peu sollicité.
D’un côté, ça montre que le maire est très bien au courant de tout ce qui se passe à Tournus, mais de l’autre côté on aurait bien aimé un peu plus de lumière sur et participation de son équipe.

Pour finir, un petit hommage à Monique Monnot, qui comme d’habitude a filmé l’entièreté des procédures pour publier ses vidéos sur Youtube et notre site. Comme ça, même ceux qui n’ont pas pu assister à cette réunion, peuvent quand même apprendre mot par mot ce qui s’est dit.
Les vidéos, C’EST PAR ICI. D’ailleurs Monique a aussi son propre site fort intéressant, rempli de photos et vidéos historiques de Tournus

 

Une réflexion au sujet de « Alors, cette réunion publique, c’était? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *