Pour une fois et toujours… le port de Tournus

Une discussion sur Facebook sur le sujet du Port de Plaisance de Tournus. Chaque année, il y a des gens qui redisent qu’il faudrait le creuser pour attirer des touristes ‘pour le futur de Tournus’. Moi aussi, j’étais 100% pour ce projet de Claude Roche, dans la période que je croyais toujours que ‘entrepreneur Roche était le meilleur maire pour Tournus (on a le droit de se tromper, non?). J’ai même écrit cet éloge pour le port de plaisance.

Depuis, j’ai changé d’avis. On apprend. On développe ses idées. Je comprends que ce sera infaisable et qu’il vaut mieux se concentrer sur l’amélioration de ce qu’on a.

Alors pour une fois et toujours, le commentaire informé du maire Bertrand Veau, en réponse des comparisons de Tournus avec Pont de Vaux (et son port de plaisance):

« Les études ont été faites plusieurs fois et à chaque fois avec la même conclusion : pas rentable.
C’est la raison pour laquelle il n’y a jamais eu de véritable projet mais seulement des idées irréalisables qui n’ont toujours conduit qu’au vide sidéral.
Par ailleurs, (…) le tourisme fluvial est en diminution constante depuis plusieurs années.

Autre information : l’endettement de la ville de Pont de Vaux est immense. Si cette ville n’était pas située dans l’un des plus riche département de France, elle serait déjà en faillite. Et le port creusé il y a quelques années connaît de graves difficultés liées à l’ensablement. L’exemple de Pont de Vaux n’est pas à suivre pour Tournus, notre ville étant beaucoup plus saine à bien des égards.

Penser que l’avenir économique de Tournus passe par la construction d’un port est forcément la conséquence du manque de connaissance des dossiers. »

Une réflexion au sujet de « Pour une fois et toujours… le port de Tournus »

  1. Monnot

    L’essentiel, Grégor, c’est de reconnaître ses erreurs….
    Après l’article du JSL aujourd’hui, peut-être que d’autres feront leur mea culpa….. On peut toujours rêver !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *