Aubaine pour les vieux contents*

Quand on devient vieux, après un certain age, on commence à râler. C’est automatique. On n’y peut rien. On devient un vieux râleur. Ou râleuse. C’est dans l’ordre des choses.
À la campagne, on râle sur le temps. Sur les vaches et les coqs qui font du bruit. Les tontons qui ne tondent pas assez souvent. Le tonton qui tond trop souvent. En ville, on râle sur les crottes de chien, et les jeunes qui font du bruit avec leur ‘musique (si on peut appeler ça musique!), qui boivent de l’alcool sur les quais, mettent le bordel partout et ne respectent RIEN. Je vous dis RIEN, monsieur! Non, mais, Diou !
Moi aussi, je suis devenu comme ça. Mes chevaux de bataille sont les ordures en ville et sur les berges de Saône et le bruit non-nécessaire. Comme les scooters d’eau et les moteurs type ‘Harley’ des cerveaux lents avec des petits zizis qui ont besoin de s’affirmer en hurlant encore et encore devant la terrasse ou j’essaye d’avoir une conversation à haut niveau avec mes amis bourgeois. Mais aussi les gens qui mettent leurs poubelles quand il faut pas, et qui garent leur voiture sur un parking déjà trop occupé sans jamais la bouger. Sans parler des bateaux ‘ventouses’ qui occupent plusieurs places 365 jours par année dans La Halte Nautique (tiens, nouveau règlement!) et qui alors évitent les touristes d’amarrer.

Alors pour des vieux comme moi, c’est bien que la ville prend action de temps en temps. Par exemple, je viens de lire que la police municipale a commencé à donner des PV aux gens qui mettent leurs ordures ménagères n’importe quand. Le vendredi après-midi pour le ramassage de lundi-matin ! Comme ça, ils pourriront la vue et l’air dans notre ville pendant tout le weekend! Pour ceux qui ne connaissent pas les horaires, les voici!

Et puisqu’on y est, voici un petit message pour ceux qui garent leurs voitures sur le parking du Champ de Mars en permanence. Circulez ou payez 35€!

*insérez apostrophe pour créer votre propre jeu de mots !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *