Tournus part en éclat… avec un parc historique

C’est pendant presque deux ans qu’on suit le nouveau conseil municipal de Tournus, né des cendres de l’équipe Roche, et jusqu’à maintenant – pour que je sache – ils n’ont pas fait trop d’âneries. Et là, cette semaine, ils viennent avec l’annonce qu’ils veulent créer un parc de loisirs à Tournus. Et bien à ‘En Baraban’ : la zone Nord, l’endroit où les notables d’antan on failli d’enrichir notre paysage commercial avec d’abord un village de marques et ensuite encore un supermarché. Un parc de loisirs sur un thème historique… non, mais, qu’est-ce qu’ils pensent? Je ne sais pas quelle est votre opinion, cher lecteur de ce blog, mais moi, je trouve que c’est absolument… génial!

Un parc de loisir attire un public mêlé avec sans doute beaucoup de familles sans faire de le concurrence aux commerces du centre. Au contraire! Des gens qui aiment l’histoire auront à Tournus une vraie destination qui vaut le voyage. Et une fois sur place, ils viendront peut-être faire un petit saut en ville, où – côté histoire – on est assez gâté ! En ce moment on parle d’environs 150.000 visiteurs au premier année, un nombre qui devrait grimper vers 450.000 après quelques années. Si seulement 20% de ces braves gens se rendent dans le centre, ça veut dire presque 100.000 visiteurs supplémentaires. Ce sont des clients qui mangent, boivent, chinent dans nos magasins. Un vrai aubaine pour le centre de Tournus.

En plus, il y en aura sans doute qui resteront la nuit, alors les hôtels et chambres d’hôtes auront aussi plus de monde. Surtout pas mal de gens de passage, qui normalement restent qu’une nuit vont être tentés d’en rajouter une.

Et là, on ne parle pas encore de l’emploi. Les organisateurs et porteurs du projet  comptent pouvoir embaucher une centaine de personnes dans le parc même. À côté, il y aura plus de travail en ville et dans les environs, chez les producteurs et commerçants qui feront l’approvisionnement du parc.

Bien sûr, j’ai tout suite commencé à chercher quelque chose à critiquer. Une destination pareil doit être très mauvais pour l’environnement. Des parkings remplacent l’herbe, un parc est énergivore. Heureusement un a un maire très vert (dans tout les sens) qui nous promet de se battre pour que le parc soit très respectueux à la nature. Avec des parkings temporaires, sans artificialiser. Et en plus, en même temps, le département compte créer un Espace Naturel Sensible en zone humide à l’autre côté de la Saône qui va englober le secteur Natura 2000 existant.

Très bonnes nouvelles pour Tournus. Notre ville se développera comme destination culturelle et historique sans pareil en France, à mi-chemin entre Paris et Marseille, au bord de l’Autoroute du Soleil. Ouverture prévu en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *