Archives de catégorie : Appel

Vos événements… on s’affiche royalement!

Petit message à tous ceux qui croient que leur événement aura encore plus de réussite s’ils nous gavent avec leurs affiches: « STOP ! »

Une affiche au coin de la rue suffit. Vous en mettez parfois deux par vitrine! Dans notre rue (Docteur Privéy) il y en avait tous les 20 mêtres. Comme si entre l’ancien boucherie au coin en bas et l’ancien boulanger 30m plus haut vous avez oublié d’en avoir déjà mise une.
Bien que, avec la maladie de Rimksy Korsakow,  ça se comprend. Continuer la lecture

Aubaine pour les vieux contents*

Quand on devient vieux, après un certain age, on commence à râler. C’est automatique. On n’y peut rien. On devient un vieux râleur. Ou râleuse. C’est dans l’ordre des choses.
À la campagne, on râle sur le temps. Sur les vaches et les coqs qui font du bruit. Les tontons qui ne tondent pas assez souvent. Le tonton qui tond trop souvent. En ville, on râle sur les crottes de chien, et les jeunes qui font du bruit avec leur ‘musique (si on peut appeler ça musique!), qui boivent de l’alcool sur les quais, mettent le bordel partout et ne respectent RIEN. Je vous dis RIEN, monsieur! Non, mais, Diou !
Continuer la lecture

Une nouvelle galerie s’ouvre: Terre et Toile

Dans le centre de Tournus, la nouvelle association Terre et Toile vient d’ouvrir un lieu d’exposition , tenu par les artistes Arlette Bouilloux, Isabelle Burtin et Pascale Gil.

Inauguration le vendredi 12 avril
à partir de 17 h, au 
21 rue Alexis Bessard, en face du restaurant Le Fenelon, l’épicerie d’Edwige Gibaud et l’église Saint Valérien.

Pour émission Japonaise, cherche chats de ville à Tournus

Une émission  Japonaise va dans le monde entier à la recherche de chats. Ils les filment dans leur ville, en train de se promener, choisir une place pour être caressé, voler un bout de quelque chose, chasser des souris etcetera. Le résultat, c’est des documentaires félines qui utilisent les chats pour voyager et montrer des lieux, couleur locale. Continuer la lecture

Café Associatif, Réunion 2 – et c’est à vous de jouer !

Le Galpon, ce matin dimanche 10 mars 10H30…. Second rendez-vous des intéressé.e.s fondateurs/trices du café associatif de Tournus. Cette fois-ci, ceux présents ont parlé de la forme et la fonction que ce café pourrait prendre. Quels événements? Heures d’ouverture? Caractère et ambiance? Consommations? Continuer la lecture

Cherche apprentis blogueurs

Je cherche des blogueurs / aspirant.e.s journalistes pour écrire des articles pour ce site. Tu feras des interviews avec commerçants, reportages sur les travaux de rénovation, articles sur des initiatives citoyens, la vie des jeunes à Tournus, événements. Ou sur d’autres sujets qui t’intéressent.

Tu ne sera pas payé, mais je peux te coacher et t’apprendre à tenir un blog et écrire des articles en tenant compte de l’optimisation pour moteurs de recherche (SEO).

Je demande: esprit curieux, indépendance, savoir faire des photos, maitriser la langue française mieux que moi ;-).

Continuer la lecture

Interdiction de stationnement dans le centre?


L’autre jour, j’ai passé deux jours à Lyon. Il y a un réseau de tramways et de métros avec des mailles assez grandes et le stationnement y est cher. Pour arriver du métro à mon hotel Rue Chevreul il m’a fallu marcher 450 mètres, ce qui prend environs 6 minutes. Le même pour marcher du station de métro jusqu’au restaurant qu’on avait choisi.

Est-ce que j’ai trouvé ça trop loin? Pas du tout. 6 minutes de marche, c’est le temps d’écouter deux chansons de Charles Aznavour. Le temps de cuire un œuf dur. Ce n’est rien!

Alors pourquoi tout le monde se plaint de la situation de stationnement à Tournus? On veut se garer devant la porte du magasin, pour ne pas marcher plus de 25 mètres pour chercher un paquet de clopes. Pour trouver un stationnement gratuit, il faut simplement traverser le pont Gautheron. De ce parking à la librairie des Arcades, c’est 450m. 6 minutes à pied si on ne se précipite pas. Et en plus, il y a des places beaucoup plus proche, en bas des quais par exemple!

Ce serait bien de vider le centre-ville entièrement de voitures, en faire une zone piétonnière, avec peut-être des exceptions pour les handicapés. Avez des terrasses, des bacs à fleurs et des bancs publics où les amoureux peuvent se bécoter. Tous ceux qui peuvent marcher, marcheront. Un peu. Le temps d’écouter deux chansons de Charles Aznavour, ou – pour ceux qui préfèrent que le temps passe moins vite –  Johnny Haliday.

Terrain récréatif à vendre, bords de Saône à deux pas de Tournus

Pendant une promenade avec ma chienne le long le rive gauche, je passe devant un terrain privé qui est bizarrement situé à mi-chemin entre la ville de Tournus et ‘L’ancienne plage’. Quelques centaines de m2 avec une caravane, quelques cabanes et plein d’ombre. Situé à un endroit paisible où on ne s’attend pas à une propriété privée.

J’ai rencontré le propriétaire plusieurs fois avant (nos chiens s’entre-abboyent) et je crois qu’il Continuer la lecture

Des jeunes bénévoles aident la municipalité à désherber le cimetière

La situation

Depuis un moment, sur Facebook il y a des vieux autant que des jeunes qui râlent que le cimetière de Tournus est mal entretenu. « Scandaleux! » « Une honte pour nos défunts » « Et que fait la municipalité? RIEN! » Une partie des critiquastres sont sans doute véritablement scandalisée, mais il y en a aussi qui semblent surtout s’amuser en critiquant les élus de l’équipe de Bertrand Veau. Parmi eux quelques membres de l’opposition.

Le dilemme

C’est vrai que le cimetière n’est plus le lieu bien coiffé et zen comme un jardin Japonais. Il y a des touffes de chardons et d’autres mauvais herbes un peu partout. Le problème c’est que Continuer la lecture

Que faire avec les pigeons en ville ?

Quand j’étais guide touristique et plus tard agent immobilier, les pigeons, c’étaient les touristes et les acquéreurs. On les voyait venir avec plaisir, prêts à les plumer. Aujourd’hui, au Palais de Justice, on a parlé des vrais pigeons, ces rats volants qui ont descendu sur Tournus comme un fléau biblique, pour nous embêter et pour chasser les touristes et les acquéreurs de maisons.

Ce soir, pendant le réunion publique sur la cohabitation avec les pigeons à Tournus, le conseiller municipal de la propreté, Laurent Comte, nous a appris pas mal de choses. Par exemple, il nous a instruit sur les ‘fientes’. Je ne connaissait pas ce mot. Alors, les ‘fientes’, Continuer la lecture

Marche Solidaire arrive à Tournus

Ça chante « On ne lâche rien », et ça marche. De Ventimilla jusqu’à Londres, pour demander l’ouverture des frontières et un accueil humain des réfugiés.

Comme petit-fils d’immigrés, époux d’une immigrée, parent de deux petits immigré.e.s et immigré moi-même, je ne peux que soutenir leur but. En réalisant fort bien que notre situation comme ‘immigré économique’ ou ‘immigré de plaisance’ n’a rien à voir avec la luttes de ceux qui quittent leur pays sous la peine de mort. Ces refugié.e.s viennent ici parce qu’ils/elles n’avait pas d’autre choix.

Mais même avec des milliers d’autres choix, j’ai toujours appris que ça fait partie de notre Continuer la lecture

Marche solidaire pour les migrant.e.s

Tout le monde connait les histoires de citoyens lambda qui prennent des migrants en autostop et se font trainer devant le justice pur le ‘délit de solidarité’. Si tu trouves pas normal que les gouvernements d’Europe nous obligent de laisser crever des pauvres gens au bord de la route, c’est peut-être une bonne idée de participer à la Marche de Solidarité. Ce n’est pas nécessaire de faire le trajet entier de Ventimille à Calais. Tu peux simplement les accompagner un bout de chemin quand ils traversent Tournus, ville d’étappe. Continuer la lecture

Pourquoi aller habiter à Tournus? Bah pourquoi pas?


Je te dis, si t’habites à Dijon ou (pire) Lyon ou à Paris et tu as la possibilité de faire du télétravail pendant trois ou quatre jours par semaine, tu seras fou de ne pas venir vivre à Tournus. Pourquoi moi je vis à Tournus? Je vais te dire pourquoi.

1. Le prix des maisons
Ici, tu peux louer un bel appartement ou une maison avec deux ou trois chambres pour 600€. Páf, c’est déjà 500 à 1000 euros de gagné. Par mois! Tu préfères acheter? Il y a plein de maisons à vendre en dessous de €100.000. Des vieilles baraques de 150m2 pleines de caractère mais avec Continuer la lecture

Investissement Immobilier participatif – Qui veut nous joindre?

Nous sommes à la recherche d’investisseurs pour un projet de développement commercial dans le centre de Tournus. L’investissement est d’abord ciblé aux habitants et commerçants de Tournus. Mais bien sûr les personnes de l’extérieur peuvent aussi entrer dans ce projet de participation sociale. Le but de l’opération n’est pas de devenir riche. Nous ne pouvons pas vous promettre un rendement énorme, mais ce sera mieux qu’un compte épargne (0 à 0,5%!). Pour les Tournusiens ce sera surtout un investissement dans la vitalité de leur ville!

Le projet
Nous voulons acquérir un bâtiment avec des locaux commerciaux au rez-de-chaussée et des appartements à l’étage dans le centre de Tournus, pour ensuite louer les locaux et l’habitation à des prix raisonnables à un commerçant et des nouveaux habitants. On préconise un commerce qui attire du public avec une vitrine ‘ouverte’ : boutiques de cadeaux, objets d’intérieur, téléphonie, parfumerie, artiste créateur, galerie, brocante, épicerie fine, salon de thé, crêperie/glaces… Tout ce qui peut intéresser le Tournusien et les touristes.

Pourquoi louer à bas prix?
L’important est de remplir un magasin. Le but ne sera pas de gagner énormément d’argent avec de la spéculation foncière, mais de créer du commerce et attirer des habitants dans le centre. Cette stratégie à long terme nous fera gagner de l’argent à tous. Parce que plus de commerce = plus de clients = plus de chiffre d’affaires pour tous. Et plus de commerces = plus de revenus municipaux en taxes foncières = moins d’augmentation des taux pour tous. L’achats foncier servira aussi à remplir une ‘dent creuse’ dans une rue principale. Pendant que le magasin ne sera pas encore loué, la vitrine sera utilisé pour la publicité des autres commerces dans la rue. Pas d’autocollants… Bien sûr, quand les locaux achetés doivent être rénovés ou entretenus, ce sera par des artisans locaux et/ou des bénévoles. Tout le monde profite!

On commence où?
D’abord, on essaye de collecter un maximum d’argent pour notre cagnotte participative en ligne (probablement chez ‘kisskissbanbank’ de la Banque Postale ). En même temps, on cherche un bâtiment intéressant pour notre cause. Avec la cagnotte, nous pourrons solliciter les banques avec un projet immobilier très précis. Bien sûr, nous essayerons d’avoir le soutien de la municipalité, qui elle aussi essaye de revitaliser le centre. Il y a des subventions pour la rénovation de l’habitat, à la fois de la ville,  du département et de l’État. Aussi, on peut avoir des emprunts très intéressants (taux zéro) pour des travaux dits ‘écologiques’ (isolation des combles, double vitrage, panneaux solaires). Et peut-être on peut aussi bénéficier de subventions pour le projet même ( exemple la Fondation du Patrimoine pour les bâtiments non classés mais quand même interessants ou considérés comme bons exemples ). Bien sûr on essayerait de tirer le maximum de profit de la somme collectée en essayent de l’augmenter avec des aides de tiers.

Comment participer?
Nous visions une collecte initiale de 50.000 euros. Alors il nous faut 500 personnes qui investissent 100 euros par personne. Ou 100 personnes avec 500 euros. Ou 50 personnes qui investissent 1000,-  chacune.  D’ailleurs, la municipalité et des entreprises peuvent aussi devenir participant-investisseur. Si vous participez, votre argent sera placé dans de l’immobilier, une valeur assez sûr dans une ville ou le prix du m2 est un des plus bas, ça ne peut que se maintenir ou remonter… Notre but sera d’atteindre un rendement d’au moins 3%. Alors un investisseur qui met 1000 euros, recevra 30 euros d’intérêt après une année. Si l’affaire marche très bien, ça peut augmenter. Mais comme j’ai dit dessus, le but n’est pas de devenir riche, mais d’enrichir notre ville!

Alors, commerçants, citoyens, élus… inscrivez-vous avec le formulaire dessous comme candidat investisseur ou supporter du projet avec un mail à immoparticipatif@de-tournus.com. Nous vous tiendrons au courant de l’avancement du projet.

Avis aux propriétaires, vous pouvez évidemment nous proposer votre immeuble ancien en vente directe en écrivant à immoparticipatif@de-tournus.com !

Projet d’Investissement Immobilier Participatif Tournus
Formulaire de préinscription (sans aucune obligation)

Nom

Prénom

Adresse

CP/Ville

Téléphone

Adresse mail

Vos remarques
ou questions

À copier, remplir et envoyer à immoparticipatif@de-tournus.com

Initiative de Gregor Hakkenberg (communication),
accompagné par Geoffrey Gautheron et Giorgia Zanin (architectes)
et avec le soutien de l’association Tournugeois Vivant.

 

 

Pour des idées commerciales, des textes vendeurs en Néerlandais, des sites de Tournusiens, de la publicité immobilière, je vous présente: moi!

Gregor Hakkenberg, Hollandais à TournusEn Néerlandais il y a une expression: « Il a entendu la cloche sonner, mais ne sait pas où se trouve le clapet ». Ce qui veut dire: « Il a entendu des bruits, mais ne connait pas les détails de l’histoire ». Ça arrive assez souvent que des gens m’approchent en disant: « Vous êtes dans l’immobilier, n’est-ce pas? Pouvez-vous m’aider à vendre ma maison? » Ou ils croient que je suis développeur de sites internet. Ou traducteur du Français en Néerlandais. Ou galeriste. Tout cela est plus ou moins vrai. Mais parfois c’est plus moins vrai que plus. Grand temps que je me présente aux Tournusiens. Pour que vous sachiez ce que je peux faire pour vous. Et quoi pas. Continuer la lecture

Quel nom pour la Rive Gauche?

Sur Facebook, j’ai vu l’appel de la municipalité qui nous demande de réfléchir à un nom pour la rue entre le pont du centre et le restaurant Les Jardins de la Saône. Étant spécialiste en création de communication, ça m’a apparu un job fait pour moi. Bien que je ne suis pas Français, alors litéralement étranger de la langue, et encore mins Tournusien de souche, alors je ne connais pas bien la situation locale. Pendant un moment,nous avons habité en face, Quai de Verdun, qui rappelle à une longue bataille terrible et inutile avec presqu’un million de morts. Le passé glorieux. Ahum. Continuer la lecture

Vivement un marché bieau!

Est-ce qu’il y a de la place pour un marché bieau à Tournus. Je crois bien. Regardez la queue pour les légumes bieau au marché ce samedi. Le pauvre mec n’a même pas le temps de fumer sa cleaupe (d’ailleurs ça m’intrigue comment les mordus contre les insecticides et pesticides n’ont visiblement pas de problème avec les humanicides, mais c’est une autre histoire). Il doit faire pas mal d’eauseille avec ces radis. Et pendant ce temps les autres vendeurs de légumes s’ennuyaient. Alors, pour le mercredi-soir, Place Carneau peut-être?

Continuer la lecture

Nous n’avons pas fini de nous battre contre Leclerc

Espace grand enfumage TournusPendant l’élection de la Communauté des Communes Mâconnais-Tournugeois, Bertrand Veau,  a été largement battu par Catherine Gabrelle, actuelle maire de Royer qui a déjà été présidente e la CCMT avant 2014. C’était un coup monté à son insu, car elle n’était même pas au courant qu’elle était candidate.

Cela veut dire que malgré sa défaite aux municipales Tournus, Claude Roche a de nouveau pris le dessus. Il a atteint le but principal de son ancien poste : Continuer la lecture