Archives de catégorie : Appel

Tournus, le champion contre le clientélisme!

Le clientélisme, c’est quand tu donnes du travail ou des marchés plutôt à tes contribuables et électeurs (entreprises locales) qu’au mieux qualifié ou moins cher. Dans beaucoup de cercles politiques on pratique le clientélisme pour se faire des copains et ‘acheter’ des votes. Ce n’est pas comme il faut!

Dans beaucoup de petites villes et villages, quand il y a un appel d’offre, les responsables à la municipalité essayent de mettre en avant une entreprise du coin. Ça rend les élus plus populaires chez les entrepreneurs et leur entourage. Et à la fin de leur mandat ils auront plus de chance d’être réélu. C’est assez scandaleux, bien sûr, car normalement la qualité et le prix de la Continuer la lecture

La voix du peuple, en dialogue avec les habitants de Tournus

Ce matin, au marché, j’ai fait de la flyerisation, ou bien du tractage (ne connaissant pas tous les mots, fait parfois qu’on se débrouillonne vocabulairement, comme étranger) pour l’association Tournugeois Vivant. Une association fondé par des citoyens, des élus, des commerçants et des galeristes comme moi, qui essayent d’arrêter l’énorme projet commercial dans la zone nord de Tournus qui est en train de se monter par un investisseur de chez ELeclerc.

Pour ou contre?
En accostant les braves gens de Tournus, j’ai rencontré de très différentes réactions. Une majorité semble être avec nous alors contre le nouvel hyper projet, surtout parce qu’ils craignent que cela risque d’appauvrir l’offre commerciale du centre. Surtout les vieux, qui ne veulent pas monter dans la voiture pour aller acheter des vêtements ou des chaussures. Mais aussi de plus jeunes qui trouvent qu’il y a déjà assez de supermarchés et qui disent: « De toute Continuer la lecture

Merde!

Note de la rédaction: Cet article est écrit par un citadin Tournugeois qui aime la ville de Tournus et qui – il s’avère – a honte de notre belle ville. Nous sommes très curieux de vos idées sur le sujet et vous invitons à laisser vos commentaires ci-dessous.

————–

NB: Ce chien adorable et innocent ne porte aucun relation avec l’article, ni son maître!

Merde !
Merdes en toutes lettres et au pluriel ! C’est le petit mot rapide du dimanche matin… entre 07h55 et 08h30… Tournus dort encore un peu, moi je suis sur le chemin des croissants et du pain frais. C’est l’heure où la ville s’éveille, on n’est pas à Paris, et il n’y a quasi personne dans les rues.

Et voici la rue Alexis Bessard, entre l’église Saint Valérien et la Place Lacretelle. Deux hautes façades, aux fenêtres presques vides, des maisons plus ou moins habitées.

Oh ! Surprise ! Il y a déjà des touristes !
Et là, d’un coup, sans avertissement, Bing ! Bamm !
Un aller-retour, une gifle, une ! Et si vous étiez là à ma place, c’est vous qui seriez giflé !
Giflé par la saleté répugnante de la rue. C’est dégueulasse. À vomir, une honte ! Continuer la lecture

Tourisme et désert urbain

Je ne voudrais surtout pas que cet article me fasse passer pour une « langue de teupu », comme disent les jeunes. Mais quand même, de temps en temps, il faut dire ce que l’on pense, surtout quand il s’agit d’une simple observation de faits émaillée de quelques remarques qui me semblent tomber sous le sens.*

Le thème de ma désolation du jour, c’est l’inactivité du centre-ville de Tournus, ville d’art, ville touristique, jolie ville, ville dont les commerçants appellent de leurs vœux la « redynamisation ». Je vais planter le décor tout de suite par ces quelques mots : redynamisation bien ordonnée commence par soi-même. Continuer la lecture

L’ennemi invisible

Tandis qu’hier, avec quelques amis, nous installions de quoi donner un excellent concert de Böreck à Tournus, un homme préparait son coup d’éclat du soir. Il louait un camion et planifiait son itinéraire meurtrier.

Alors que l’immense majorité des occupants de cette planète aspirait à passer une soirée de paix, quelques milliers, de Nice à la Syrie en passant par la Corée du Nord, préparaient l’éradication systématique des autres. Continuer la lecture

Chardonnay, les raisons de la colère

Chardonnay est un village pittoresque, mondialement connu pour son cépage homonyme, qui fait rarement parler de lui en dehors du monde viticole. Jusqu’à ces jours derniers puisque trente sauvages ont mis le village à feu et à sang. Enfin, d’après ce que j’ai compris.

Ah. Il s’avère en fait que ces informations sont spéculatives mais ne font guère de doute : il s’agit d’une trentaine de migrants fraîchement débarqués de Calais. Imaginez donc. « La jungle », dit-on. Des sauvages, donc. Inutile de tourner autour du pot ; la population locale meurt d’angoisse à l’idée de voir ses filles traînées dans les rues par les cheveux pour être violées, ses maisons brûlées et ses voitures volées. Voire les filles volées et les voitures violées, on ne sait jamais.

Chardonnay : panneau d'entrée de ville.

Photo d’illustration : Adrian Michael, licence GFDL 1.2. Wikimedia Commons.

Continuer la lecture

Si t’aimes ta ville, écrase !

Ah non. Ce ne sera pas une diatribe vitriolée contre telle ou telle personnalité politique locale. Ce titre est à prendre au sens le plus propre possible, et remarquez comment, habilement, je place un second jeu de mots. Car il s’agira d’écraser des choses en ville pour rendre la ville plus propre.

Il y a une chose que je remarque souvent lors de mes balades citadines : c’est la façon, assez sérieuse, dont les résidents du centre trient leurs déchets. Une bonne mention « pas mal » pour Tournus — ou du moins « pas pire qu’ailleurs ». Il y aura toujours les mal informés, qui n’ont jamais eu la curiosité d’ouvrir les plaquettes explicatives ; les fatigués, qui estiment que bon, allez, une bouteille en verre ou deux dans ce sac de métaux et cartons, ça ne va tuer personne ; et puis, espèce heureusement plus rare, le « j’m’en-fous/j’ai-pas-l’temps » qui balance tout dans la poubelle à déchets ménagers pour éviter une sortie de sacs en plus. Continuer la lecture

Calendrier de collecte de déchets (service gratuit!)

Pour les gens de mon quartier qui n’ont pas encore compris qu’en règle général on met les poubelles dans la soirée avant le jour de collecte. Alors DIMANCHE-SOIR, MARDI-SOIR et JEUDI-SOIR. Et pas le vendredi, parce que les chiens et chats, pigeons et corbeaux auront tout le weekend pour creuser dedans et rendre la rue dégueulasse. Améliorer et faire revivre notre ville demande un petit effort de tout le monde. Merci les gars et garettes!P1060169   Continuer la lecture

Vacance immobilière : des solutions pour Tournus ?

Tournus c'est beau, mais des fois c'est un peu tristounet, non ?

Tournus c’est beau, mais des fois c’est un peu tristounet, non ?

Le sujet de la vacance immobilière est vaste mais on peut, pour aller à l’essentiel, le décrire en ces quelques mots : d’un côté, des espaces vides ; de l’autre, des demandeurs non-conventionnels ; au milieu coule une rivière et bien peu nombreux sont ceux qui osent la franchir. Tournus osera-t-elle ?

C’est une idée qui revient depuis pas mal d’années déjà. La ville est riche d’un beau patrimoine, et pauvre en demandes d’occupation « classiques », à savoir pour des magasins, entrepôts, locaux commerciaux et industriels divers. Si l’on en arrive à fêter une ouverture de business comme un événement local, à en faire l’article ici-même, à la mairie et jusque dans le JSL, c’est bien à cause de la rareté de la chose — rareté qui pose problème. Continuer la lecture

Travailler avec les concurrents? Sur internet ça donne la force!

Association des CommerçantsInternet, c’est le partage et la coopération. J’ai créé ce portail de-Tournus.com pour Tournus en espérant que beaucoup d’entreprise et associations du Tournugeois allaient l’utiliser pour avoir leur propre site gratuit (ou presque). Parce que quand on travaille ensemble, même concurrents, on devient plus fort. C’est pour ça que je veux faire la promotion pour l’Association des Commerçants.

Le meilleur conseiller gagne

C’est pour ça aussi, par exemple que je conseille les clients de mon site Immogo (site international pour la vente de l’immobilier entre particuliers) de surtout aussi mettre leur Continuer la lecture

Démolition d’entreprises pour stimuler l’économie locale?

IMG_0811

Hier, j’ai écrit et publié un article fort positif sur le projet du plan du programme de la démolition des bâtiments de l’ancien usine de Rexam, pour faire place pour un éventuel port de plaisance. Sur Facebook, ma voisine Martine Manuel se demandait que vont devenir les occupants d’une partie des bâtiments: notamment l’entreprise Gauthey Placages et Filets (jeune couple Thom et Laurie, avec leur belle fille Séraphine et un chat) qui louent un local directement à l’entrée.

Alors je suis allé au Quai Georges Bardin pour poser la question à la personne concernée. En rencontrant Thom devant l’entreprise, je lui demande comment ça va? Il m’explique que ça va moyennement car les fondations de son entreprise ont été secoués. Il ne sait plus Continuer la lecture

Les dents creuses du docteur Privey

P1050846
Nous venons de vivre le premier vernissage de notre nouvelle galerie au 32 Rue du Docteur Privey. Tout fier de la restauration qui a remis en valeur la belle maison du 16e, à Tournus surtout connu comme ‘Le Voleur de Temps’ café-restaurant. C’était sympa. Ce qui m’a surpris c’est que plusieurs personnes ont remarqué que c’est dommage que le magasin à côté de chez nous était tellement mal entretenu. Un contraste énorme avec notre façade toute rénovée. Pourtant, ça semble un endroit idéal pour un bar à vin ou petit magasin créatif, pour un Continuer la lecture

Service client inexistant

Je ne veux pas dire beaucoup et tout le monde a le droit de faire n’importe quoi comme il veut, mais si les PME veulent bien gagner leur vie et avoir du succès en affaires, pourquoi est il tellement difficile de les faire bouger le Q? Pourquoi ne peut on pas recevoir un service client au moins rudimentaire?

Service client au Japon

service client japonMon chagrin est peut-être aussi dû à mon voyage récent à Tokyo. Au Japon, le service client est primordial. Dans les magasins, par les artisans, même par les municipalités. Quand il y a des travaux, ils ne mettent pas seulement des barrières pour protéger le public du matériel, mais aussi un mec (ou deux, ou trois comme sur cette photo) avec un drapeau ou un baton à des endroits stratégiques pour gentiment demander les passants de faire attention au trou. J’ai au le plaisir de voir des artisans de décoration intérieure dans un appartement. Leur attention au détail m’a vraiment assis. Continuer la lecture

Appel pour une galerie éphémère à Tournus

Comme vous avez pu le constater, je, soussigné, Julien Roturier, ne me sers pas du superbe outil qu’est de-tournus.com pour servir mes ambitions et projets personnels. Mais une fois n’étant pas coutume, je trouve ce média particulièrement approprié pour faire passer cet appel, ce site visant d’abord et avant tout à promouvoir et dynamiser Tournus et ses environs.

Alors voilà : depuis maintenant près de quatre ans, me trotte en tête l’idée de permettre à plusieurs amis artistes de Dijon de se réunir à Tournus pour exposer leur travail. Entre temps, je me suis aussi fait des amis artistes de chez nous, surtout dans le cadre du Marché des artistes locaux initié par Saïd Bouchari et Cédric Cortot. Tout naturellement, l’idée de base a évolué vers celle de réunir dijonnais et tournusiens.

Point secondaire : la rue de la République, si elle connaît un petit sursaut d’activité bienvenu Continuer la lecture

Rue du Docteur Privey, un lieu qui crie restauration

Nous habitons Rue du Docteur Privey, un des artères qui mènent de la nationale N6 au centre de Tournus. Une rue qui passe entre l’Hôtel et restaurant étoilé ‘Le Rempart‘ et l’ancien l’entrée de l’Hôtel du Sauvage. Sur la photo dessous on voit l’entrée de la rue. À droit derrière le mur en pierre  se trouve toujours cet hôtel, mais maintenant les clients du Sauvage y accèdent surtout au parking souterrain.Rue du Docteur Privey Entree

Depuis peu (après un terrible accident) les autorités ont changé les possibilités d’entrer dans la Rue du Docteur Privey. Pour ceux qui arrivent en ville du côté Nord il est interdit de tourner à gauche après le Rempart. C’est logique, parce qu’il y a beaucoup de circulation et on se trompe facilement avec les priorités.

Art et gastronomie

Dans la rue on trouve plusieurs galeries d’art, dont un qui est souvent fermé (visite que sur rendez vous). Un autre occupe l’ancien forge et en a pris le nom et en bas il y a Continuer la lecture

Où est Tournus et qu’est-ce-qu’il y se passe-t-il?

ou est TournusL’autre jour, en voyage de retour des Pays-Bas, j’ai pu tenir le coup presqu’à chez nous, mais malheureusement à mon age la vessie a sa propre volonté, alors j’ai du m’arrêter au station de service ‘Aire de la Ferté’ entre Chalon-sur-Saône et notre belle ville. Après avoir fait mes besoins, j’ai fait un petit tour de reconnaissance et je me suis rendu compte que Tournus ne figure nulle part dans les bacs de pub! Continuer la lecture

Amiante, mon amour

Que faire avec amiante

Que faire avec une petite quantité d’amiante?

L’amiante n’est pas notre ami. Les fibres de l’amiante peuvent provoquer un cancer ravageur. Le temps d’incubation est de 20 jusqu’à 40 ans, alors on ne se rend pas tout suite compte, mais qui la choppe, meurt d’asbestose.

Alors si on trouve de l’amiante, on essaye de s’en débarrasser. Pas en le jetant dans la nature, mais en passant par les organismes dédiés: pour nous, Tournusiens, c’est la déchetterie. Continuer la lecture

Programme par l’Office de Tourisme

swgo0

Vous vous êtes abonné aux programmes diffusés par l’OT? Moi, si. Comme ça, périodiquement (en été chaque semaine!) je reçois un mail aves tous les manifestations, activités et événements qui auront place dans le Tournus et le Tournugeois. Pour cette semaine c’est ça! Si vous voulez aussi être au courant, abonnez vous au newsletter sur le site de l’OT.

Une rencontre entre oppositions, ça vous dit?

Il y a ceux qui parlent de la lutte contre l’islam. Et ceux qui parlent de la lutte contre le FN. Et tous ceux qui ne savent plus quoi battre pour retrouver la paix. Mais en effet nous tous lutons surtout contre des idées préconçus. Comment peut-on susciter plus de compréhension entre nous? Entre les musulmans et des gens qui ont peur des terroristes? Entre gens de toutes les couleurs? Est-ce un idée d’organiser une rencontre entre les pôles opposés dans notre société? Boire du thé ensemble? Faire une fête? Une réception du nouvel an? Quelqu’un a des idées?