Maëlle! Tout le monde aime Maëlle.

Maëlle The Voice chanteuse de Tournus

Maëlle se propage sur Internet…

New York a sa Statue de la Liberté, Copenhague sa petite sirène, Amsterdam son Rembrandt et Tournus… Maëlle. Tombé du ciel comme une petite ange, 16 ans et déjà plus renommée que notre vieux Saint Philibert qui est là au moins mille années plus longtemps. Si ça continue comme ça avec Maëlle, je crois que Tournus va devoir remplacer le peintre Greuze immortalisé en pierre devant la mairie par une grosse main avec micro, deux doits dans l’air une statuette à l’effigie de Maëlle!

Non, mais sans rigoler, Maëlle sait vraiment chanter et elle enchante tout le monde. Sa voix me touche profondément et je suis grand fan. Espérons qu’elle ira loin dans l’équipe de Zazie pour gagner The Voice. Mais même si elle ne gagne pas… Maëlle restera pour toujours dans nos cœurs pour son énorme talent.

Investissement Immobilier participatif – Qui veut nous joindre?

Nous sommes à la recherche d’investisseurs pour un projet de développement commercial dans le centre de Tournus. L’investissement est d’abord ciblé aux habitants et commerçants de Tournus. Mais bien sûr les personnes de l’extérieur peuvent aussi entrer dans ce projet de participation sociale. Le but de l’opération n’est pas de devenir riche. Nous ne pouvons pas vous promettre un rendement énorme, mais ce sera mieux qu’un compte épargne (0 à 0,5%!). Pour les Tournusiens ce sera surtout un investissement dans la vitalité de leur ville!

Le projet
Nous voulons acquérir un bâtiment avec des locaux commerciaux au rez-de-chaussée et des appartements à l’étage dans le centre de Tournus, pour ensuite louer les locaux et l’habitation à des prix raisonnables à un commerçant et des nouveaux habitants. On préconise un commerce qui attire du public avec une vitrine ‘ouverte’ : boutiques de cadeaux, objets d’intérieur, téléphonie, parfumerie, artiste créateur, galerie, brocante, épicerie fine, salon de thé, crêperie/glaces… Tout ce qui peut intéresser le Tournusien et les touristes.

Pourquoi louer à bas prix?
L’important est de remplir un magasin. Le but ne sera pas de gagner énormément d’argent avec de la spéculation foncière, mais de créer du commerce et attirer des habitants dans le centre. Cette stratégie à long terme nous fera gagner de l’argent à tous. Parce que plus de commerce = plus de clients = plus de chiffre d’affaires pour tous. Et plus de commerces = plus de revenus municipaux en taxes foncières = moins d’augmentation des taux pour tous. L’achats foncier servira aussi à remplir une ‘dent creuse’ dans une rue principale. Pendant que le magasin ne sera pas encore loué, la vitrine sera utilisé pour la publicité des autres commerces dans la rue. Pas d’autocollants… Bien sûr, quand les locaux achetés doivent être rénovés ou entretenus, ce sera par des artisans locaux et/ou des bénévoles. Tout le monde profite!

On commence où?
D’abord, on essaye de collecter un maximum d’argent pour notre cagnotte participative en ligne (probablement chez ‘kisskissbanbank’ de la Banque Postale ). En même temps, on cherche un bâtiment intéressant pour notre cause. Avec la cagnotte, nous pourrons solliciter les banques avec un projet immobilier très précis. Bien sûr, nous essayerons d’avoir le soutien de la municipalité, qui elle aussi essaye de revitaliser le centre. Il y a des subventions pour la rénovation de l’habitat, à la fois de la ville,  du département et de l’État. Aussi, on peut avoir des emprunts très intéressants (taux zéro) pour des travaux dits ‘écologiques’ (isolation des combles, double vitrage, panneaux solaires). Et peut-être on peut aussi bénéficier de subventions pour le projet même ( exemple la Fondation du Patrimoine pour les bâtiments non classés mais quand même interessants ou considérés comme bons exemples ). Bien sûr on essayerait de tirer le maximum de profit de la somme collectée en essayent de l’augmenter avec des aides de tiers.

Comment participer?
Nous visions une collecte initiale de 50.000 euros. Alors il nous faut 500 personnes qui investissent 100 euros par personne. Ou 100 personnes avec 500 euros. Ou 50 personnes qui investissent 1000,-  chacune.  D’ailleurs, la municipalité et des entreprises peuvent aussi devenir participant-investisseur. Si vous participez, votre argent sera placé dans de l’immobilier, une valeur assez sûr dans une ville ou le prix du m2 est un des plus bas, ça ne peut que se maintenir ou remonter… Notre but sera d’atteindre un rendement d’au moins 3%. Alors un investisseur qui met 1000 euros, recevra 30 euros d’intérêt après une année. Si l’affaire marche très bien, ça peut augmenter. Mais comme j’ai dit dessus, le but n’est pas de devenir riche, mais d’enrichir notre ville!

Alors, commerçants, citoyens, élus… inscrivez-vous avec le formulaire dessous comme candidat investisseur ou supporter du projet avec un mail à immoparticipatif@de-tournus.com. Nous vous tiendrons au courant de l’avancement du projet.

Avis aux propriétaires, vous pouvez évidemment nous proposer votre immeuble ancien en vente directe en écrivant à immoparticipatif@de-tournus.com !

Projet d’Investissement Immobilier Participatif Tournus
Formulaire de préinscription (sans aucune obligation)

Nom

Prénom

Adresse

CP/Ville

Téléphone

Adresse mail

Vos remarques
ou questions

À copier, remplir et envoyer à immoparticipatif@de-tournus.com

Initiative de Gregor Hakkenberg (communication),
accompagné par Geoffrey Gautheron et Giorgia Zanin (architectes)
et avec le soutien de l’association Tournugeois Vivant.

 

 

Mancey refait sa carrière au détriment de Tournus?


Juste au Nord de Tournus se trouve l’ancien carrière La Renardière. Il parait que la commune de Mancey veut donner permission à la SADE Compagnie Générale de Travaux Hydraulique de remplir ce carrière avec des déchets dits ‘inertes’. Il s’agit surtout de bitumes et de bouts de viaducs et de ponts cassés pour la rénovation de l’infrastructure.

Pour la commune de Mancey cette opération aurait différents avantages. Continuer la lecture

Pour des idées commerciales, des textes vendeurs en Néerlandais, des sites de Tournusiens, de la publicité immobilière, je vous présente: moi!

Gregor Hakkenberg, Hollandais à TournusEn Néerlandais il y a une expression: « Il a entendu la cloche sonner, mais ne sait pas où se trouve le clapet ». Ce qui veut dire: « Il a entendu des bruits, mais ne connait pas les détails de l’histoire ». Ça arrive assez souvent que des gens m’approchent en disant: « Vous êtes dans l’immobilier, n’est-ce pas? Pouvez-vous m’aider à vendre ma maison? » Ou ils croient que je suis développeur de sites internet. Ou traducteur du Français en Néerlandais. Ou galeriste. Tout cela est plus ou moins vrai. Mais parfois c’est plus moins vrai que plus. Grand temps que je me présente aux Tournusiens. Pour que vous sachiez ce que je peux faire pour vous. Et quoi pas. Continuer la lecture

Quel nom pour la Rive Gauche?

Sur Facebook, j’ai vu l’appel de la municipalité qui nous demande de réfléchir à un nom pour la rue entre le pont du centre et le restaurant Les Jardins de la Saône. Étant spécialiste en création de communication, ça m’a apparu un job fait pour moi. Bien que je ne suis pas Français, alors litéralement étranger de la langue, et encore mins Tournusien de souche, alors je ne connais pas bien la situation locale. Pendant un moment,nous avons habité en face, Quai de Verdun, qui rappelle à une longue bataille terrible et inutile avec presqu’un million de morts. Le passé glorieux. Ahum. Continuer la lecture

Un beau cadeau pour le nouvel an

Ayant participé à une affaire de ‘crowd funding’ pour la publication d’un livre d’un ancien collègue/partenaire/connaissance qui j’estime énormément car pas seulement sait-il dessiner comme un pro, il joue aussi très bien le piano (le jazz, en plus, c’est vraiment insupportable le talent des autres, parfois), j’avais droit à un dessin gratuit qu’il vient de m’envoyer par la poste, ce qui fait que j’ai reçu une très belle surprise pour le nouvel an. Dans le dessin, on voit le personnage principal de son livre, en admiration et contemplation de notre superbe abbaye Saint Philibert.

© Floris Tilanus 2017

Qu’est-ce que vous croyez?

Moi et ma grosse bouche…


Ce n’est pas facile, être immigré. Un des grands désavantages est qu’on vient d’une autre culture et que parfois, les sentiments ne correspondent pas. Ce n’est pas seulement une question de langue. C’est surtout un problème d’approche et d’humour. Une plaisanterie qui aux Pays-Bas passerait presque inaperçu peut sérieusement hérisser les Français. Je vous donne quelques exemples. Continuer la lecture

Vivement un marché bieau!

Est-ce qu’il y a de la place pour un marché bieau à Tournus. Je crois bien. Regardez la queue pour les légumes bieau au marché ce samedi. Le pauvre mec n’a même pas le temps de fumer sa cleaupe (d’ailleurs ça m’intrigue comment les mordus contre les insecticides et pesticides n’ont visiblement pas de problème avec les humanicides, mais c’est une autre histoire). Il doit faire pas mal d’eauseille avec ces radis. Et pendant ce temps les autres vendeurs de légumes s’ennuyaient. Alors, pour le mercredi-soir, Place Carneau peut-être?

Continuer la lecture

Balance Ton Porc à Pont de Vaux

Je prends des cours de danse dans la salle des fêtes à Pont-de-Vaux. Et chaque fois, je m’étonne à ça:

Ah, le bon vieux temps! On a bu des canons, on a chanté à haute voix et on a violé les serveuses. On s’est bien fendu la gueule, quoi!

Peut-être quelqu’un pourrait lui rajouter un bon coquard?

On ne comprend pas, mais on comprend pourquoi

À l’école, tous les enfants s’en prennent à une fille qui est systématiquement harcelée. La plus grande partie des harceleurs ne savent pas pourquoi ils le font. Ils n’ont rien contre la victime, mais ils font comme leurs camarades, par peur d’être pris comme cible à leur tour. On s’étonne que personne ne proteste. Mais on comprend pourquoi.

À la campagne, de nombreux agriculteurs utilisent beaucoup de produits chimiques pour tuer les mauvaises herbes et les insectes qui rongent leurs produits. Ils ont assez d’informations pour  savoir qu’à long terme, ce n’est pas bien pour leurs terres, qui s’appauvrissent et auront besoin de plus en plus d’engrais artificiels pour donner le même rendement. Mais ils ont été endoctrinés pendant des décennies par les entreprises agrochimiques, qui les ont convaincus que l’agriculture sans les produits, c’est vraiment démodé et qu’ils ne pourront jamais concurrencer ceux qui en utilisent. Ils peuvent cependant lire partout que leur façon de faire les amène droit dans le mur. On ne comprend pas Continuer la lecture

La fronde rurale frappe Tournus dans la comcom

Les communes rurales dans la ComCom se sont soulevés contre Tournus. L’ancienne équipe de Claude Roche a collaboré avec les maires du Tournugeois pour repousser Tournus de la Présidence.

Attendez. Prenez un moment pour savourer ça comme un plat étoilé…

Claude Roche, un élu de la municipalité de Tournus a œuvré pour diminuer le pouvoir de sa propre ville dans la ComCom, où sont pris les décisions importantes concernant l’économie régional, dont Tournus est le ‘poumon’ et la Continuer la lecture

Nous n’avons pas fini de nous battre contre Leclerc

Espace grand enfumage TournusPendant l’élection de la Communauté des Communes Mâconnais-Tournugeois, Bertrand Veau,  a été largement battu par Catherine Gabrelle, actuelle maire de Royer qui a déjà été présidente e la CCMT avant 2014. C’était un coup monté à son insu, car elle n’était même pas au courant qu’elle était candidate.

Cela veut dire que malgré sa défaite aux municipales Tournus, Claude Roche a de nouveau pris le dessus. Il a atteint le but principal de son ancien poste : Continuer la lecture

Discours d’Investiture de Bertrand Veau, nouveau maire


C’est avec de l’émotion, mais aussi avec de l’humour que Bertrand Veau a fait son premier discours en tant que maire de Tournus, en présence de beaucoup de public, dont une équipe venue spécial pour cet évenement de Germersheim. Dessus, la vidéo du discours du maire, filmé et édité par Monique Monnot. Dessous, quelques photos fait maison.

La délégation de Germersheim, partie le matin à sept heure pour arriver à temps pour l’inauguration du nouveau maire. 500 kms en 3,5 heures. Ils ont du passer par le Nürburgring… Continuer la lecture

GKo sculpteur, exposition Cellier des Moines 11-17 octobre

Jusqu’au Mardi 17 octobre vous pouvez encore admirer l’exposition du sculpteur GKo. Très connu à Tournus pour ces constructions d’objets trouvés très imaginatif. Pendant les derniers années, l’œuvre de GKo a gagné beaucoup en richesse et profondeur. On ne peut qu’espérer qu’il continue à se développer et on se demande jusqu’à où il peut aller. Une petite impression, bien qu’il faut dire que c’est beaucoup mieux en vrai.

Entree libre tout le weekend, alors…

     

 

 

Au cœur de Tournus : des voleurs fantaisistes

Mais… il m’énerve, ce mec!

Voici un message que Christian Jean Bernard a mis sur Facebook, vantant ‘une équipe en train de se mettre en place’ en illustrant ceci avec des photos d’une réunion.
Ça donne l’impression que tous ces gens se sont réunis pour cet evénement. Quod non! C’est la Continuer la lecture

Tournus Citoyens gagne les élections municipales au premier tour

Avec 61,63% des votes, Tournus Citoyens de Bertrand Veau à gagné les élections municipales de Tournus contre les listes ‘Ensemble Tournus Avance’ de Claude Roche (23,07%) et ‘Au cœur de Tournus’ de Christian Jean Bernard (15,30%). Ce qui veut dire que dans le nouveau conseil municipal, le nouveau maire Veau et ces élus front 24 places, contre trois pour le maire sortant Roche et deux pour frondeur et ancien adjoint Bernard. (cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Ici, excusez-moi, je prends un moment pour un petite interjection : Continuer la lecture