Nouveau propriétaire achète Le Bourgogne pour récréer un restaurant

MISE À JOUR début décembre 2020: Malheureusement M. Ruffin a décidé de finalement pas créer un restaurant. Il a revendu la partie Rue Docteur Privey pour création d’appartements. On ne peut qu’espérer qu’au moins l’obligation de l’affectation commerciale au rez-de-chaussée sera respectée et que ce bâtiment restera une commerce. Sinon, cette rue deviendra entièrement rue d’habitation, sans espoir pour les autres commerces.

—————-

Le bâtiment de l’ancien restaurant ‘Le Bourgogne’ vient d’être vendu à M. Ruffin, un homme qui clairement voit du potentiel en Tournus, puisqu’il vient d’acheter plusieurs biens à restaurer dans notre ville.

Je viens de parler avec l’ancien propriétaire du Bourgogne, qui me dit être heureuse d’apprendre que le nouveau propriétaire a un projet positif pour ce bâtiment. Il l’a expliqué qu’il y veut de nouveau créer un restaurant, ‘type Bouchon Lyonnais’. Une très bonne nouvelle, aussi pour notre galerie, car chaque activité ajouté rapporte plus de vie dans notre rue.

Il y a un an que j’ai fait une petite reportage photographique sur notre rue, avec tous ces vieilles maisons mal entretenus. Mais dans les derniers 3-4 moins, hormis le ‘bouchon’ de M. Ruffin, encore trois autres bâtiments viennent d’être acheté par des différents investisseurs et commerçants.

Un projet de brocante / salon de thé dans le bâtiment traversant entre le Champ de Mars et la rue Docteur Privey (anciennement forgerie de M. Bontemps)
Le bel immeuble à côté du notaire qui sera rénové en appartements par M. Chaussy (je ne sais pas comment épeler son nom)

Une autre grande maison à rénover complètement, qui pourrait aussi héberger une commerce (on peut toujours rêver!) mais dont je ne connais pas les projets du nouveau propriétaire. Je lui souhaite bon courage, par contre, parce que le toit vient de s’effondrer.

De toute façon, je dis bravo à tous ces investisseurs et surtout à M. Ruffin, dont le fils Maxime gère depuis peu le restaurant ‘Rendez-vous de l’Abbaye’. Il faut des hommes avec une vision positive dans notre ville, qui sont prêts à investir dans la revitalisation du centre, pour ainsi – en passant – aussi augmenter la valeur de leurs propres biens. Si tout le monde s’investit à son niveau pour tirer notre ville par le haut, je suis sûr que Tournus peut redevenir une ville plein de vie.

 

2 réflexions sur « Nouveau propriétaire achète Le Bourgogne pour récréer un restaurant »

  1. Lorrain

    Bonjour !
    A votre connaissance, quelle est la destinée pour la partie de l’Hôtel de Bourgogne donnant sur la rue Alexis Bessard ? J’ignore qui décide d’autoriser ou pas la transformation d’un emplacement commercial en lieu d’habitation ? Votre galerie est, hélas, en première loge pour témoigner de la désertification commerciale de la partie haute de la rue du Dr Privey autrefois si vivante. Vous aurez sans doute noté que l’emplacement du restaurant corse jadis ouvert place Lacretelle semble, si j’ai bien interprété les mentions (« changement de destination ») portées sur un panneau depuis peu installé, lui aussi destiné a abandonné son rôle commercial…
    Avec mes cordiales salutations.

    Répondre
  2. kr3k Auteur de l’article

    Bonjour,
    Je ne sais pas exactement la destination de cette partie du bâtiment. Je crois que ce sera un logement de vacances genre AirBnB mais je ne suis pas certain. Nous nous inquiétons surtout pour la partie Rue du docteur Privey. Ma femme vient de nettoyer les vitres de l’ancien restaurant Le Bourgogne et elle a accroché des pots de plantes pour rendre plus présentable. Mais on ne sait pas le planning pour le rénovation.

    La maison étroite à côté de chez nous vient de se vendre aussi, et bien que le RdC a une affectation commerciale, je crains que ce sera encore une vitrine vide ou peut-être même un garage. On se bat pour le futur de notre ville, mais si la ComCom ne se fait pas de peine pour faire appliquer les règles autour de l’affectation commerciale (l’ancien vidéothèque a été transformé en appartement et on ne sait pas si c’était avec dérogation ou sans), la Rue du docteur Privey perdra de plus en plus de valeur commerciale.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *