Que c’est triste Tournus

tournus panorame vue de rive gauche
Fidèle à ma nature plutôt insouciante, j’essaye d’éviter de trop me plaindre sur ce blog. Malgré le progrès parfois molasseux dans cette petite ville de campagne, qui – assumons le – fait aussi partie de son charme. Mais maintenant je suis triste. Malgré le beau temps et les belles vues de la Rive Gauche, je suis plein de chagrin. Il y a plusieurs incidents qui me mettent en cet état d’esprit.
D’abord, je viens de comprendre que notre voisin Christophe, propriétaire et chef du restaurant Le Bourgogne, jette définitivement l’éponge. le bourgogne tournus sur yelpPour des raisons de santé, il ne peut plus continuer, alors lui et sa gentille épouse Maryline mettent en vente leur restaurant. Affaire à reprendre par un chef passionné de la cuisine traditionnelle Bourguignonne, qui commencera avec un, non, cinq grands pas en avant. Vue la réputation de l’établissement et la multitude de clients qui attendent impatiemment la ré-ouverture. Regardez un peu se score!le bourngogne tournus sur trip advisor
Ce sont des grandes chaussures a remplir, mais il doit y avoir des courageux qui seront preneurs.
banque des grands crusEt ce n’est pas tout. Un autre grand établissement de Tournus sera bientôt fermé pour de bien. C’est ‘La Banque des Grands Crus’,  tenu par le Néo-Zélandais charismatique Benjamin Needham. Il n’arrive pas a arrondir ces fin de mois, aussi a cause de plusieurs vols importants pendant cet été qui l’ont obligé de mettre une sonnette pour entrer ET pour sortir.

Clairement il n’y a plus de place à Tournus pour une cave de ce gabarit de qualité. C’est inévitable mais ça fait mal quand même. Je souhaite Benjamin une grande réussite avec ses exploits à Amsterdam ou Berlin, où un magasin original comme le sien trouvera un nouveau public, j’en suis sûr.

On peut en rester là? Non, hélas. Encore de mauvaises nouvelles. Mes amis de Placages Gauthey ont reçu une lettre d’éviction de la municipalité qui les forces de quitter leurs bâtiments sur les terrains de l’ancien usine Quai Georges Bardin. Sans proposition pour une location alternative et avec une proposition de dédommagement financière dérisoire et ridicule. placages et filets gauthey
C’est très décevant venant d’une municipalité qui se prône champion de l’entrepreneuriat. C’est comme une mort annoncée d’une petite entreprise familiale (avec un nouveau bébé en route en plus!) qui marche très bien dans leur petite niche intéressante de placages et filets bois.

Vous comprenez, j’ai vraiment besoin de bonnes nouvelles. Alors soyez positives dans vos commentaires dessous, s’il vous plaît.

MISE A JOUR: Moi, ça me touche. Pas vous?
Le Bourgogne

4 réflexions sur « Que c’est triste Tournus »

  1. anja martens

    Nous avons une nouvelle galerie ? Onze galeries et artistes exposantes au centre ville ce n’est pas beau ?

    Répondre
  2. YSEMBRANT

    Moi qui venait régulièrement dans cette charmante ville lorsque c’était le précédent maire, j’avais prévu de m’y installer prochainement pour y fuir la grande ville (je suis parisien – banlieue plus exactement).

    Mais vu ce qui s’y prépare, bientôt Tournus ressemblera à Mâcon, ville sans âme.

    Je vais donc aller dans une région où il fait encore bon vivre et où le mercantilisme n’a pas encore prise : Le Morvan… Ca me fait mal au cœur de rayer la Saône et Loire de mes destinations favorites mais je souhaite une qualité de vie avant tout ! Peut-être que M. Montebourg inversera la donne ….
    G.

    Répondre
    1. kr3k Auteur de l’article

      Le Morvan… je ne sais pas, c’est plutôt triste, surtout parce qu’il pleut beaucoup. Et il y a énormément de Néerlandais, qui aiment la nature un peu sauvage et très verte (parce qu’il pleut beaucoup). Moi j’opterai pour Tournus, avec une vue positive pour l’avenir. Tout n’est pas encore perdu.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *