Le prix du vert

Pour être honnête, les fleurs et les plantes, même la nature en général, je m’en bats les coquelicots. Comme chacun, j’aime bien les champs de tulipes en printemps, mais je n’irai pas me promener en forêt pour le simple plaisir d’admirer des trucs verts. Par contre, ce qui me fait beaucoup plaisir, c’est de voir mon épouse heureuse. Ça ajoute un certain je ne sais quoi à la vie. Alors si elle s’offre des fleurs ou des plantes et si ça la rend contente, mon cœur jaillit comme une pousse de mauvaise herbe entre deux pavés (oui, je suis un pauv’ romantique, tuez moi). Continuer la lecture

Une vasque de fou

Quand tu dis à un tailleur de pierre: « J’ai un mur de 160cm où je veux mettre une vasque. Fais comme tu veux. » tu peux vraiment te tromper. Heureusement le tailleur de pierre en question est Lawrence Quirinali, qui est incapable de faire un truc moche. Alors cette semaine, il est venu pour nous surprendre avec cette belle pièce.

Une œuvre d’art qu’on peut cracher dedans, c’est du ouf…


Monter des blocs de pierre de Buxy à l’étage ne se fait pas à la main.


Vasque monté au palan pour poser sur ses pieds.


Vasque et douche en pierre.


L’artiste vasqueur content d’un travail bien fait.

Ils étaient trop…

Le livre de Agathe Chistie qui en Angleterre depuis l’an 1985 était intitulé « And then there were none » (Et puis il n’y en avait point) en France portait encore le nom historique « Dix petits nègres ». Quand on a rectifié ça, tous les blancs et les blanches de l’hexagone se sont rués contre cette « décision symptomatique d’un écrasement de l’opinion dissidente ». On dit: « meurtre de la liberté d’expression« , « falsification de l’histoire » et « quand on commence à tuer les mots, on finit toujours par tuer les hommes« .

Oh-la-la… C’est quand même grave, ça. Mais d’où vient cette indignation générale? On ne l’entend jamais quand – par exemple – les traducteurs Français décident de changer des noms de livres ‘historiques’ sans qu’il y ait une connotation raciste.

Par exemple le titre du livre ‘Wuthering Heights’, par Emily Brontë, a connu pas mal de changements dans le temps: Continuer la lecture

Tournus… mon manège à moi


Parfois, avec toutes ses facettes, Tournus me fait tourner la tête. Ça pourrait être une parole de chanson, mais c’est la vérité vécu. Cet après-midi je retournais à pied après avoir laissé ma voiture au garage de Hervé. Bien sûr je fais le détour le long des quais. Un bateau de croisière allemand s’apprête à partir, des petites groupes de touristes sur le toit. Il fait beau, avec un ciel nuageux de façon hollandaise. Les bac de fleurs égaient encore le tableau.
Quand je tourne ma tête vers la rue, par contre, je vois plein de gros camions. Ce sont les exploitants de manèges et autres attractions de la kermesse, qui sont venus s’installer. Mais… je croyais qu’il n’y aura pas de kermesse, cette année, à cause du COVID?
Quelqu’un m’explique que les exploitants sont venus quand même parce qu’ils ne sont pas d’accord avec la décision de la municipalité d’annuler la kermesse. Un peu bizarre. Je travaille dans le tourisme, et je n’ai pas eu de boulot du tout cet année. Mais je n’ai pas de gros camion pour mettre quelque part pour mettre la pression. Comme les restaurants n’ont pas bloqué leur rue pour forcer la ville de les permettre d’ouvrir. Et comme tout les autres attractions (comme le cinéma) qui doivent bêtement attendre que ça passe.
Tout le monde souffre de cette situation, où on risque la vie des gens si on s’y prend mal. Pas la peine de mettre la pression simplement parce que t’as les moyens, surtout pas en bloquant une rue où des commerces (les restaurants, Rebillard, doivent recevoir leurs clients. Le stationnement est assez difficile sans gros camions le long des quais.Mais bon, faut pas trop se plaindre, car Tournus, c’est aussi des gens qui se reposent sur un banc devant l’Ancienne Forge. Du mobilier urbain malheureusement éphémère.

Mais qu’est-ce que je vois dans un coin? Merdre! Un sac poubelle mis bien avant l’heure. Et ce n’est pas qu’aujourd’hui. Dans notre rue, il y a ceux qui mettent leurs sacs le vendredi après-midi, ce qui veut dire qu’on peut les admirer tout le weekend, car le ramassage des ordures n’est que le lundi-matin. Entretemps, les chats du quartier s’amusent avec le contenu.Voici la collection non-collectable du vendredi dernier, rue du puits.
Et pire, dans un coin un peu perdu de cette même rue, là ou les éboueurs ne passent même pas, il y a un coin que quelqu’u utilise comme déchetterie personnelle.
Un peu dégeu, quand même.
Heureusement, tous ces petits emmerdements sont largement compensés à Tournus, car ici, on peut aussi aller se promener sur les bords de Saône, où l’on trouve des petits coin de nature sympathiques avec un beau grenouille dans l’eau qui sort du moulin ‘La Folie’. À 300 mètres du centre-ville.

Des touristes qui se régalent aussi proche pour pouvoir facilement profiter de notre belle ville.Et finalement… des spectacles superbes, de la ville et de l’abbaye en lumière, chaque soirée. Alors Tournus, avec ses mauvaises habitudes et ses polissons, reste après tout un superbe lieu pour vivre ensemble. Et je vous promets, la prochaine fois je vous fera un article 100% positif!

La forme féminine

Non, non je ne veux pas parler des corps, mais des mots. N’étant pas né Français, parfois je reste muet devant la question: « C’est quoi la forme féminine de cette profession? »

Un fermier, une fermière : facile. Agriculteur, agricultrice : logique. Facteur, factrice, ça colle. Et heureusement il y a aussi plein de noms de professions qui finissent par ‘e’, ce qui nous facilite la tâche. Un pilote, une pilote. Un/une journaliste. Un/une vétérinaire.

Mais du moment que  l’activité devient plus prestigieux ou du moment qu’il s’agit d’une profession présumée ‘masculine’, ça devient merdique.

Une femme médecin, est elle médecine? Le docteur travaille-t-il avec sa collègue, la doctrice? Ou doit-on dire ‘docteuse’ ? OK, chirurgien/chirurgienne, ça marche. Mais peut-on parler de sapeuses-pompières et les nageuses-sauveteuses? Ça semble presque ridicule.

Et une personne avec un vagin qui conduit une limousine (limousin ?) est elle chauffrice (réf. agricultrice) ou une chauffeuse?

Alors, messieurs et surtout mesdames, si un jour vous m’entendez massacrer votre profession en la féminisant de manière étrangère, excusez-moi. Je suis un immigré.

EMBARQU’ – Le Café Associatif demande votre support…

Un café associatif est en train de se créer sur Tournus et le Tournugeois. Il s’appelle l’Embarqu’, et se situe au 4 bis, quai Georges Bardin, sur la rive gauche de la Saône (vue imprenable sur Tournus !).
Une invitation pour un apéro-découverte était prévue en avril. Mais le confinement est arrivé et à tout bloqué…, y compris la campagne d’adhésion et les activités prévues, sources Continuer la lecture

Une ballade beautanique…

En ballade aux bords de Saône, je suis émerveillé par la richesse des plantes dans l’herbe. La nature semble préférer le pourpre, mauve et rose en ce moment. Partout je vois des petits fleurs super-jolies. Alors j’espère qu’au lieu de ‘faire propre’ les responsables attendront encore un peu pour simplement laisser pousser.

La publicité comme il ne faut pas la faire

Je travaille dans la pub. J’écris les textes. Parfois les gens disent: « C’est que des mensonges » et j’essaye d’expliquer que justement, non, il faut être véridique dans les explication et ne pas (trop) exagérer car cela nuit à l’image à la durée. C’est pour cela que ça m’énerve sans bout quand des marques essayent de nous tricher avec leur offre. Hier, j’ai trouvé un exemple flagrant. Chez le leader du marché d’hébergement internet et de vente de noms de domaines: OVH. Ils devraient être plus malin que ça, mais non.
Voici l’offre que je regardais pour augmenter l’espace de stockage pour plusieurs de mes sites, hébergés chez eux. Il y a de différents ‘packages’, et celui ci m’intéressait:
Bien sûr, le « 9,99 » déjà. c’est d’un enfantilité exemplaire. Les gens ne sont pas fous. En plus, avec tous ces neufs, ça semble presque plus qu’un petit 10€ bien rond!

Bon, j’ai compris. C’est €10. Et je me dis: « Ah, 10€ par mois, c’est €120 par année. Ça va encore. »
Et tout suite après je m’aperçois… « Oh, non, c’est HT, alors il faut compter €11,99. »
Et ensuite: « Ah zut ! Les €11,99, ce n’est que pour les premiers trois mois. Après, il faut payer €24,99 par mois. Alors, c’est 3×10 + 9×25 = €255,- »
Puis: « Merde, les €25, c’est hors tax! Donc ça monte à 30! Finalement, on paye 3×10 + 9×30 = €300.- au lieu des €120,- calculé au premier vu. »

Bien sûr, il y a pas de vrais mensonges dans cette pub. Mais je ressens quand même une émotion de déception. Aux Pays-Bas on dit: « Faire quelqu’un plaisir avec un piaf mort. » Un cadeau qui semble bien au premier vu, mais, regardé de plus près, n’est pas si fantastique du tout.

Pour le reste, je suis assez content avec OVH et leur service client, alors tou ça ne me fera pas changer de hébergeur. Mais en même temps, je me suis dit qu’au lieu de rajouter de l’argent pour avoir plus de place pour mes sites, je me dérouillera avec des sauvegardes moins fréquents pour les sites ‘statiques’ et je ferai des sites moins megabytivore pour avoir plus de place sur mon serveur.

Conclusion: je trouve ça indigne pour une grosse boite comme OVH, d’utiliser des techniques marketing genre ‘marchand de tapis’. Si un de ses jours, par hazard, vous croiserez leur Directrice Marketing , vous le la direz de ma part.

Hébergeurs… l’Office de Tourisme vous paye la pub !

Pendant que le monde touristique s’écroule, l’Office de Tourisme a travaillé à un ‘Projet Sortie de Crise Sanitaire’ pour relancer l’activité touristique. Le but sera de surtout attirer des touristes Français, bien sûr. Comme ils disent:

« Les français pourront envisager des sorties, des séjours dès que les établissement hôteliers seront à nouveau autorisés à ouvrir ; il nous faut anticiper la sortie de crise en proposant de communiquer autour de la destination. »

Le projet porté par l’Office de tourisme Mâconnais-Tournugeois consiste de vente de ‘packages’ pour des séjours week-ends 2 ou 3 jours, incluant un kit de découverte du territoire gratuit avec des coupons, des cartes, et bien sûr un masque et du gel hydroalcoolique. Et peut-être autre-chose, parce que l’OT demande les membres de surtout communiquer leurs besoins et idées pour améliorer l’offre aux compatriotes voyageurs.

Pub gratuit pour participants (membres de l’OT)

Donc, l’office de Tourisme cherche des participants parmi ses membres. Des hébergeurs et d’autres qui veulent jouer le jeu et participer à cette action. Ils pourront compter eux aussi sur un ‘package’ spécial. Avec entre autres de la publicité dédié à leur établissement. En forme de par exemple des articles sponsorisés et ciblés sur Facebook.

« Chaque partenaire-hébergeur de l’opération bénéficiera d’un post sponsorisé sur les réseaux sociaux où seul son établissement sera valorisé, incluant également les avantages liés à l’achat du séjour et notamment le kit découverte du territoire. »

L’OT va débloquer une enveloppe de 10.000 à 12.000€ de fonds propres pour cette action ‘sortie de crise’. Téléchargez l’offre de l’OT en forme de PDF ici: Projet de sortie de crise.

Participez et profitez

Si vous êtes membre de l’OT et vous voulez participer, lisez d’abord le PDF. Ensuite, vous pouvez vous inscrire comme adhérent intéressé en passant par ce formulaire d’inscription. Ensuite, l’Office de Tourisme prendra contact avec vous rapidement pour concerter sur la façon de faire.

Continuer la lecture

L’Effet des Masques (après ‘Effet de Masse’ de Maëlle et Calogero)

Voici une petite alerte pour le déconfinement, entièrement dans le style de Tournus. Une chanson connu d’une fameuse Tournusienne, chanté par un Tournusien immigré.

Puisque Maëlle est une chanteuse d’un niveau bien trop élevé pour un amateur comme moi, j’ai pris la partie la plus facile. Si quelqu’un veut faire la chanson totale, je vous laisse j’honneur… Continuer la lecture

Sites gratuits contre ‘troc’

Pendant ce confinement, j’aurai beaucoup moins de travail ‘officiel’. Alors j’ai décidé d’offrir des sites de présentation et des magasins en ligne pour tous qui en ont besoin. Mise en ligne en quelques jours. Alors intéressant pour ceux qui veulent vendre une partie de leurs produits en ligne.

Payement se fera en forme de ‘troc’: vous m’offrirez de temps en temps quelques produits non-vendus ou des ‘fins de séries’, les fruits et légumes du jardin, des conserves faites maison, une bonne bouteille, ou des services de nettoyage ou peinture ou autres… Pour les webshops, Continuer la lecture

Que font les commerçants* pendant la crise?

Pour aider un peu à tisser des liens et à réseauter pendant le Crise ‘Corona’, j’ai consacré une partie de mon site ‘Le Défi de Tournus’ à des informations concernant les actualités relatives à cette crise.

Entre autres, j’étais en train de réfléchir sur les possibilités de créer une source de revenus pour les commerçants dont les magasins ont dû fermer. Par exemple en vendant des bons cadeaux.

Alors je suis allé voir sur le site de l’Association des Commerçants. Quels actions mènent-ils ? Qu’est-ce qu’ils font pendant cette période difficile pour informer le public sur l’actualité de nos commerces ? Ont-ils peut-être créé une action de soutien ? Que se passe-t-il sur leur site ? Quelles sont les nouvelles de l’association ? Et concernant les commerçants, les actualités, que se passe-t-il ? Conclusion…

Vous allez me dire : « Mais tu te mêles de quoi, toi ? T’es même pas membre ! » C’est vrai, ce n’est pas mon problème. Je ne suis pas membre. Encore heureux, car s’il avait fallu payer pour un club qui dort pendant que la maison brûle, je serais encore beaucoup moins content.

Je trouve très, très dommage que les commerçants* ne fassent rien pour se sauver – hormis quelques actions individuelles, comme l’imprimerie qui offre des formulaires de dérogation pour ceux qui n’ont pas d’imprimante. Et le négociant d’épices que fait des petits ‘vlogs’.

Les autres semblent résignés à rester chez eux. Bizarre. Ils n’ont peut-être pas le droit d’ouvrir leurs boutiques, mais cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent rien faire !

Ou peut-être je me trompe et ils bossent comme des fous pour nous surprendre un de ces jours avec une action commerciale époustouflante ? Je l’espère.

———————————

*MISE À JOUR:
Je comprends que cet article prête a confusion. Je n’ai jamais voulu critiquer les commerçants individuels. Tout le monde souffre de la crise à son niveau.

C’est le collectif qui doit se magner le train pour prendre action. Bien sûr chacun travaille chez lui et pour sa boîte. La fleuriste soigne ses fleurs, la mercerie aide des clients individuels, le Zèbre Bleu est en train de « chausser les petits pieds des enfants en garde car parents soignants ». Et par Facebook les responsables de l’AdC me disent: « Mais effectivement nous agissons dans l ombre avec la mairie et les autres collègues hors réseaux sociaux. »

C’est très bien. Mais vous êtes les représentants des commerçants. Sortez de vote ombre !
Aidez-nous! Comment on va faire revenir les clients qui prennent l’habitude de faire leurs courses au supermarché? Il faut essayer de démarrer avant la vague.

Aux commerçants associés je dis: vous êtes 70 membres dans l’association. Vos magasins (comme le notre) sont fermés… alors qu’est-ce qu’on fait en juin/juillet/aout?

Vous êtes les bienvenues dans le Café Corona, chaque jour entre 5 et 6. Voir annonce journalière avec lien de connexion sur Facebook.

 

Une autre liste pour les municipales, avec Thierry Delormes

28-02-2020 – MISE A JOUR!
La candidature de M. Delormes n’a pas été acceptée parce qu’il n’était pas enregistré comme électeur à Tournus.

Ses colistiers auraient pu le remplacer par un autre candidat-maire, mais ont préféré de renoncer à la présentation de leur liste. Thierry se déclare déçu par « cette manipulation politique biscornue ». (source: Emmanuelle Viresolvit dans le JSL)

———————
Aujourd’hui on apprend par le JSL (dans un article écrit par Thomas Borjon) que Tournus aura de vrais élections municipales cet année. Cela me fait grand plaisir, car je déteste aller aux urnes quand il n’y a aucun choix à faire. On se sent quand même un peu con en faisant toutes les gestes pour voter sans avoir rien à voter. Cela devient du théâtre, quoi. Je suis par contre un peu surpris par le candidat maire : le viticulteur de Plottes et ‘businessman’ Tournusien Thierry Delormes.

Delormes explique ce qu’il a fait et veut faire pour Tournus, et pourquoi… Continuer la lecture

Présentation de la nouvelle équipe de Tournus Citoyens

Aujourd’hui, l’équipe de Tournus Citoyens fait sa photo de groupe pour se présenter aux élections des municipales de 2020, avec la participation impartiale du journaliste Thomas Borjon (JSL). Le metteur en scène, Jean-Luc Delrieux, essaie de guider le troupeau pour un image parfait.

Tout le monde est là, sauf le dynamique François Cochet, qui ne pouvait pas être présent mais heureusement fait bel et bien partie de la nouvelle équipe. Continuer la lecture

l’Univers des p’tits Monstres brûle….

Ce soir, le magasin ‘l’Univers des p’tits Monstres’, ouvert il y a un peu plus qu’un an, vient d’être éventré par le feu. Les pompiers sont sortis avec grand matériel pour éteindre l’incendie et éviter que le feu se propage dans les bâtiments autour. Surtout une maison derrière (dont la façade donne sur les quais) semble avoir été en danger. Pour l’instant je n’ai pas de nouvelles, mais la presse était là en force, alors je suis sûr que le JSL en parlera davantage.

Continuer la lecture

Tattoo Studio créatif

Tournus est une ville créative. Il y a plein d’artistes, dont ceux qui utilisent une toile unique: la peau humaine. Le dernier ajout de la filière tatouage est Studio ALP, depuis ce weekend en face du Fenelon dans la rue Alexis Bessard. Alors vous voulez fous faire (re)marquer? Maintenant vous savez où.
Quelques images du compte instagram de Alp Tattoo : Continuer la lecture

Vin sur Vin – Salon des Vins 30 novembre et 1er décembre

Vin sur Vin… une bonne note pour ce salon de vins, avec un clin d’œil aux organisateurs: un groupe d’amateurs de vins provenant de l’éducation. Le président est Régis Ernault, directeur d’école de Clessé et époux d’Isabelle Louise-Ernault de l’école de danse de Tournus. Des gens d’ici, alors.

Le dernier weekend de novembre, une vingtaine (20!) de vignerons venus de toute la France viendront présenter leurs produits dans l’ancien Palais de Justice / l’école de musique de Tournus. Beaucoup d’entre eux sont en bio ou en conversion  au bio. Alors c’est une bonne occasion de déguster des vins sélectionnées par des instituts, qui vous apprendront qu’avec modération, il n’y a rien d’abusif dans l’alcool.

D’ailleurs, pour l’événement Vin sur Vin, tous les vins des vingt vignerons auront des prix à moins de vingt euros. De la classe!

Plus d’information ici: VIN SUR VIN.

Notre ancien maire Claude Roche en prison

Un développement surprenant… notre ancien maire, Claude Roche, est arrêté et en ce moment incarcéré. J’ai beaucoup parlé de Claude Roche, surtout autour du projet ‘Grand Rivage’ de LeClerc, la démission de son équipe municipale et les élections. Et maintenant il y a une affaire de ‘particules fines’, des ‘pratiques sexuelles dangereuses et déviantes’, bref, une affaire très #metoo. Je ne veux pas creuser dans l’histoire. D’abord parce que ça n’a rien à faire avec son fonctionnement comme maire ou élu local. Et ensuite parce que l’affaire est très bien couvert par les journalistes notre journal régional Le JSL. Alors je vous présente simplement ce lien vers le journal (cliquez l’image dessous). Claude Roche affaire sexuelle dans le JSL