Vétérinaire fait de belles photos de notre chienne Chika

Chika radiologie1Notre chienne Chika est malade. Dans la nuit elle m’a reveillé pour la laisser sortir plusieurs fois pour qu’elle mange de l’herbe. Elle toussait et régurgitait mais rien ne sortait.
Ce matin, elle ne voulait pas sortir de sa cage et elle tremblait beaucoup. Alors on a appelé le vétérinaire ‘l’érable Rouge’, qui est à quelques centaines de mètres de chez nous. Heureusement Tournus était vétos de garde pour le weekend alors on pouvait y aller tout suite.
Des analyses de sang et d’urine ont démontré que Chika n’avait pas de soucis rénales ou pancréatiques, mais on a constaté quand même un taux de

globules blanches élevé et une température de 40˚C, ce qui pointe vers une infection.

Pour être sûr qu’elle n’avait rien de coincé dans les intestins, la vétérinaire Dr. Ferrari a fait des radios. C’est fort intéressant, car on ne voit pas souvent l’intérieur de son chien. Alors au lieu d’images rigolos de l’exterieur de notre animal domestique, cette fois-ci je peux vous gâter avec des photos de l’intérieur de notre belle Chika. Aaaaahhhh!!!!1!1

Chika radiologie1

Avant le traitement. La grande masse à gauche est l’estomac. Vide mais gonflé avec une masse d’air. Ou de pèt canin, si vous voulez. Au milieu des intestins il y a une boule de selles et à la fin on voit la colonne. Mais entre l’estomac et la boule il n’y a rien.

Chika radiologie2

Pendant le traitement. Le dr Ferrari l’a fait boire une liquide de contrast qui se trouve au fond de l’estomac. L’organe même s’est rétréci un peu.

Chika radiologie3

Et là on voit le liquide qui trouve son chemin dans les intestins qui sont d’ailleurs très mal rangés. Un peu n’importe quoi mais je suppose que c’est normal. Au moins on sait que tout (se) passe bien.

Alors je suis retourné à la maison avec une chienne qui va déjà un peu mieux, et avec plein de médicaments et des instructions d’une complexité étourdissante. Mais on va essayer de donner tout quand il faut er dans les quantités préscrit. Pour que – la prochaine fois – je puisse de nouveau vous montrer des photos de la Chika qui court aux bords de Saône.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *