Marriage super cool met en danger fresque début XIIIe dans l’abbaye Saint Phillibert

Cool! On joue les ‘Mission Impossible’ dans l’église, où le futur époux descend du nef pour ‘sauver’ sa femme des mains d’un escroc. La musique, une descente risquée, une petite bagarre théatrale et le jeu est joué.*

On marche sur la tête (de l’évêque) dans l’abbaye Saint Phillibert

C’est fantastique! Sauf que le monsieur départ d’un orgue de 1629 et en route piétine avec ses belles chaussures de marié un fresque très fragile du début du treizième siècle.

Fresque d’évêque sur le mur d’ouest de la nef (début du XIIIe siècle)  SOURCE

Je ne sais pas qui a décidé d’autoriser cet événément de cascadeur intensément ridicule, mais j’espère que le bon Dieu veut bien lui pardonner sa stupidité historique.

*MISE A JOUR – la vidéo a été supprimée de Facebook.

3 réflexions au sujet de « Marriage super cool met en danger fresque début XIIIe dans l’abbaye Saint Phillibert »

  1. CLERC Evelyne

    Shocking ! A-t-on demandé l’autorisation de la DRAC ?…. de la Mairie ? C’est un grand scandale. Comme vous le dites, c’est ridicule, mais surtout, le risque de détériorer le patrimoine historique était grand.

    Répondre
  2. .

    Une idée originale pour faire rêver sa femme, sortir un peu de l’ordinaire, et surtout faire parler de l’Abbaye….et sa marche ! (A notre époque, rares sont les gens qui ont encore envie de perpétuer la tradition du passage à l’Eglise).
    Heureusement que ce n’était pas un footballeur, il serait descendu en crampons …

    Répondre
    1. kr3k Auteur de l’article

      C’est du simple vandalisme de gens qui ne pensent qu’à satisfaire leurs propres plaisirs sans penser aux conséquences pour les biens d’autrui.

      Ils auraient mieux fait les cascadeurs dans une salle de gym ou sur leur propre toit pour ensuite célébrer une cérémonie tranquille digne d’une église millénaire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *