Rima et César ouvrent un commerce dans le centre

Il y a six ans que César et Rima se sont trouvés en France après avoir fui la guerre en Syrie. Une fois ici, ils ont eu la chance de pouvoir reprendre le petit restaurant au début de la Rue de la République qu’ils ont rebaptisé ‘Délices d’Alep’, après la ville à moitié détruite qu’ils ont quittés. Tous les Tournusiens peuvent témoigner qu’en trois ans, ils ont fait un franc succès de ce restaurant, très apprécié par les habitants de notre ville ainsi que les visiteurs.

César fait la cuisine, Rima sert les tables avec les bons plats et un grand sourire. Et leur retaurant marche d’enfer. Mais tout d’un coup, hélas… Covid 19 vient saboter la vie des restaurateurs en France. Et donc aussi les Délices d’Alep. Mais César n’est pas du genre de rester assis. Il dit: « Je ne peux pas rester à la maison. J’ai travaillé toute ma vie, en beaucoup de professions différentes. Quand on a quitté Apel, j’étais opticien. Ici, je suis venu chef. Alors je me suis dit: « Qu’est-ce qu’on peut faire maintenant? » Alors nous avons décidé de nous lancer dans une nouvelle aventure, notre propre commerce : Esprit de Laurier. »

Rima et César importent et vendent des produits en détail et en vrac, surtout dans le domaine de l’hygiène. Savon d’Alep, bien sûr, aussi en copeaux pour faire ses propres lessives, et en liquide. Plus les petits accessoires qui vont avec.

Entretemps, César c’est lancé dans le développement de son propre site internet, pour lequel il a du prendre en photo tous ses produits. « J’ai passé trois jours seulement pour les photos. Mais j’ai aussi monté les cabinets de présentation et même bricolé l’éclairage de la vitrine. Sans parler d’imprimer tous les étiquettes et les prix. Je fais tout moi-même pour épargner les frais. »

Un homme courageux,  soutenu par une femme courageuse et leurs deux petits garçons. On les souhaite beaucoup de succès avec ce nouvel exploit.

Et hé, les filles…
essayez de trouver un mec qui vous regarde comme César regarde sa Rima. 😉

1 réflexion sur « Rima et César ouvrent un commerce dans le centre »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *