Archives de catégorie : Vive la ville

Tournus… mon manège à moi


Parfois, avec toutes ses facettes, Tournus me fait tourner la tête. Ça pourrait être une parole de chanson, mais c’est la vérité vécu. Cet après-midi je retournais à pied après avoir laissé ma voiture au garage de Hervé. Bien sûr je fais le détour le long des quais. Un bateau de croisière allemand s’apprête à partir, des petites groupes de touristes sur le toit. Il fait beau, avec un ciel nuageux de façon hollandaise. Les bac de fleurs égaient encore le tableau.
Quand je tourne ma tête vers la rue, par contre, je vois plein de gros camions. Ce sont les exploitants de manèges et autres attractions de la kermesse, qui sont venus s’installer. Mais… je croyais qu’il n’y aura pas de kermesse, cette année, à cause du COVID?
Quelqu’un m’explique que les exploitants sont venus quand même parce qu’ils ne sont pas d’accord avec la décision de la municipalité d’annuler la kermesse. Un peu bizarre. Je travaille dans le tourisme, et je n’ai pas eu de boulot du tout cet année. Mais je n’ai pas de gros camion pour mettre quelque part pour mettre la pression. Comme les restaurants n’ont pas bloqué leur rue pour forcer la ville de les permettre d’ouvrir. Et comme tout les autres attractions (comme le cinéma) qui doivent bêtement attendre que ça passe.
Tout le monde souffre de cette situation, où on risque la vie des gens si on s’y prend mal. Pas la peine de mettre la pression simplement parce que t’as les moyens, surtout pas en bloquant une rue où des commerces (les restaurants, Rebillard, doivent recevoir leurs clients. Le stationnement est assez difficile sans gros camions le long des quais.Mais bon, faut pas trop se plaindre, car Tournus, c’est aussi des gens qui se reposent sur un banc devant l’Ancienne Forge. Du mobilier urbain malheureusement éphémère.

Mais qu’est-ce que je vois dans un coin? Merdre! Un sac poubelle mis bien avant l’heure. Et ce n’est pas qu’aujourd’hui. Dans notre rue, il y a ceux qui mettent leurs sacs le vendredi après-midi, ce qui veut dire qu’on peut les admirer tout le weekend, car le ramassage des ordures n’est que le lundi-matin. Entretemps, les chats du quartier s’amusent avec le contenu.Voici la collection non-collectable du vendredi dernier, rue du puits.
Et pire, dans un coin un peu perdu de cette même rue, là ou les éboueurs ne passent même pas, il y a un coin que quelqu’u utilise comme déchetterie personnelle.
Un peu dégeu, quand même.
Heureusement, tous ces petits emmerdements sont largement compensés à Tournus, car ici, on peut aussi aller se promener sur les bords de Saône, où l’on trouve des petits coin de nature sympathiques avec un beau grenouille dans l’eau qui sort du moulin ‘La Folie’. À 300 mètres du centre-ville.

Des touristes qui se régalent aussi proche pour pouvoir facilement profiter de notre belle ville.Et finalement… des spectacles superbes, de la ville et de l’abbaye en lumière, chaque soirée. Alors Tournus, avec ses mauvaises habitudes et ses polissons, reste après tout un superbe lieu pour vivre ensemble. Et je vous promets, la prochaine fois je vous fera un article 100% positif!

Une autre liste pour les municipales, avec Thierry Delormes

28-02-2020 – MISE A JOUR!
La candidature de M. Delormes n’a pas été acceptée parce qu’il n’était pas enregistré comme électeur à Tournus.

Ses colistiers auraient pu le remplacer par un autre candidat-maire, mais ont préféré de renoncer à la présentation de leur liste. Thierry se déclare déçu par « cette manipulation politique biscornue ». (source: Emmanuelle Viresolvit dans le JSL)

———————
Aujourd’hui on apprend par le JSL (dans un article écrit par Thomas Borjon) que Tournus aura de vrais élections municipales cet année. Cela me fait grand plaisir, car je déteste aller aux urnes quand il n’y a aucun choix à faire. On se sent quand même un peu con en faisant toutes les gestes pour voter sans avoir rien à voter. Cela devient du théâtre, quoi. Je suis par contre un peu surpris par le candidat maire : le viticulteur de Plottes et ‘businessman’ Tournusien Thierry Delormes.

Delormes explique ce qu’il a fait et veut faire pour Tournus, et pourquoi… Continuer la lecture

Tournus part en éclat… avec un parc historique

C’est pendant presque deux ans qu’on suit le nouveau conseil municipal de Tournus, né des cendres de l’équipe Roche, et jusqu’à maintenant – pour que je sache – ils n’ont pas fait trop d’âneries. Et là, cette semaine, ils viennent avec l’annonce qu’ils veulent créer un parc de loisirs à Tournus. Et bien à ‘En Baraban’ : la zone Nord, l’endroit où les notables d’antan on failli d’enrichir notre paysage commercial avec d’abord un village de marques et ensuite encore un supermarché. Un parc de loisirs sur un thème historique… non, mais, qu’est-ce qu’ils pensent? Je ne sais pas quelle est votre opinion, cher lecteur de ce blog, mais moi, je trouve que Continuer la lecture

Aubaine pour les vieux contents*

Quand on devient vieux, après un certain age, on commence à râler. C’est automatique. On n’y peut rien. On devient un vieux râleur. Ou râleuse. C’est dans l’ordre des choses.
À la campagne, on râle sur le temps. Sur les vaches et les coqs qui font du bruit. Les tontons qui ne tondent pas assez souvent. Le tonton qui tond trop souvent. En ville, on râle sur les crottes de chien, et les jeunes qui font du bruit avec leur ‘musique (si on peut appeler ça musique!), qui boivent de l’alcool sur les quais, mettent le bordel partout et ne respectent RIEN. Je vous dis RIEN, monsieur! Non, mais, Diou !
Continuer la lecture

Mama mia, here we go again, avec LVCIA

Restaurant Lucia Tournus
Non, ce n’est pas le cinquante cinquième département du Central Intelligence Agency, mais le nom LUCIA, écrit en Romain. Il s’agit d’un nouveau-venu dans le paysage culinaire de Tournus, un restaurant traditionnel Italien. Ou un restaurant italien traditionnel. Peu importe.
Le lieu lui-même n’est pas vraiment propice à la réussite. Beaucoup de changement dans les derniers Continuer la lecture

Dépot de permis de construire pour la salle multifonctionelle

Finalement, ça commence!

Après 6 mois de procédure de mise en concurrence par concours pour retenir le cabinet chargé du projet, puis 9 mois de travail et de concertation pour définir un projet adapté aux attentes des tournusiens et des acteurs du territoire, c’est une étape essentielle de la création de la future salle multifonctionnelle qui vient d’être franchie par la ville de Tournus. Continuer la lecture

Antoine et les dinosaures

En ce moment, dans la librairie des Arcades de Tournus, on trouve Antoine Kohler (8 ans) qui a écrit un livre sur les dinosaures, illustré par sa maman. Antoine a étudié son sujet pendant des années et fait beaucoup de recherches pour expliquer tout sur ces reptiles préhistoriques. Ce qui rend son livre rigolo ET informatif. Pour €12, ça fait un jolie cadeau pour d’autre amateurs de dinosaures, qui peuvent aussi se faire inspirer par ce jeune auteur qui montre qu’on ne doit pas nécessairement attendre d’être grand pour créer un œuvre scientifique.

L’ouverture de dimanche, c’est rare. Le 16 décembre, profitez-en !

Pendant le Marché de Noël  les commerçants vous attendent le samedi 15 ET le dimanche 16 pour trouver les derniers cadeaux de Noël. Et pour rendre ça encore plus amusant, il y aura un parcours ludique du quartier abbatial jusqu’à la maison du Père Noël. Autres événements…

Samedi 15
Pendant la journée… Fanfare Express Quartet en déambulation dans les rues.
• 14 à 18h Les Folles de Léon et Miniature, feront des spectacles Place Lacretelle et Place de l’Hôtel de Ville.
• 16h: spectacle de magie « Will et Walt ». Buvette et petite restauration en ville. Continuer la lecture

Nouveau à Tournus : l’Univers des p’tits monstres… dépot-vente de puericulture


Des vêtements d’enfants et de grossesse, chaussures, jeux, jouets, poussettes, porte-bébés, meubles… tous utilisés mais en bon état. En vente pour des prix très abordables. C’est ça l’Univers des p’tits Monstres qui vient d’ouvrit dans la Rue Jean Jaurès, en face de l’Hotel et Café de la Paix. Un nouveau magasin où des mamans et leurs petits risquent de trouver leur bonheur.

Pourquoi acheter une poussette toute neuve, quand vous pouvez en trouver une qui a servi une ou deux ans et qui fera le boulot sans aucun problème? Ou regardez les chaussures pour les tout petits, qui ont servi quelques mois seulement, en vente ici pour des prix plus qu’abordables !

J’y suis passé cet après-midi, journée de l’ouverture, pour faire quelques photos. Juste pour vous donner envie d’y entrer et chercher des jolies cadeaux (ou bien des nécessités). Continuer la lecture

Christian Bernard perd le nord dans le brouillard

Christian Jean Bernard n’arrête pas d’accuser notre maire Bertrand Veau d’être ‘un menteur invétéré‘. Et maintenant aussi un ‘démolisseur‘. Sans jamais donner aucune preuve ou argument.

Comme on a déjà pu le constater avant , avec ses promesses de nous donner ‘7 affirmations fausses‘ jamais expliquées, ses annonces menaçantes qui n’aboutissent pas et ses accusations de fraude par l’ancien maire qui après quelques semaines restent toujours aussi floues.

Autre chose qu’on a constaté, c’est que monsieur Bernard lui-même n’a pas toujours une approche très précise de la vérité. Il aime bien se gonfler la poitrine pour brasser de l’air Continuer la lecture

Interdiction de stationnement dans le centre?


L’autre jour, j’ai passé deux jours à Lyon. Il y a un réseau de tramways et de métros avec des mailles assez grandes et le stationnement y est cher. Pour arriver du métro à mon hotel Rue Chevreul il m’a fallu marcher 450 mètres, ce qui prend environs 6 minutes. Le même pour marcher du station de métro jusqu’au restaurant qu’on avait choisi.

Est-ce que j’ai trouvé ça trop loin? Pas du tout. 6 minutes de marche, c’est le temps d’écouter deux chansons de Charles Aznavour. Le temps de cuire un œuf dur. Ce n’est rien!

Alors pourquoi tout le monde se plaint de la situation de stationnement à Tournus? On veut se garer devant la porte du magasin, pour ne pas marcher plus de 25 mètres pour chercher un paquet de clopes. Pour trouver un stationnement gratuit, il faut simplement traverser le pont Gautheron. De ce parking à la librairie des Arcades, c’est 450m. 6 minutes à pied si on ne se précipite pas. Et en plus, il y a des places beaucoup plus proche, en bas des quais par exemple!

Ce serait bien de vider le centre-ville entièrement de voitures, en faire une zone piétonnière, avec peut-être des exceptions pour les handicapés. Avez des terrasses, des bacs à fleurs et des bancs publics où les amoureux peuvent se bécoter. Tous ceux qui peuvent marcher, marcheront. Un peu. Le temps d’écouter deux chansons de Charles Aznavour, ou – pour ceux qui préfèrent que le temps passe moins vite –  Johnny Haliday.

Mais que fait donc cette équipe municipale ?

Parmi les nombreuses louanges de notre équipe Municipale, il y a toujours quelques voix dissidentes. Il y a même un ancien élu qui regrette presque sa démission et qui croit que – après tout – c’aurait été mieux de continuer le dictat de Claude Roche. Selon Tante Christiane, l’équipe actuelle ne fait strictement rien. Je cite:

« Qu’est-ce qui se fait depuis qu’ils sont aux manettes ? Rien ! Ils n’ont même pas enlevé les décorations de Noël alors qu’on est au mois de juillet. Je pense qu’on aurait mieux fait de continuer avec Roche en reprenant les clefs de la maison. »

Lire cela dans le JSL me rend vraiment triste. Car je sais comment bossent les élus actuels. Ils font des grosses journées, sept jours sur sept, et se réunissent plusieurs soirs par semaine dans des salles à la mairie, pas dans des restaurants, comme était l’habitude de l’équipe Roche. Les élu(e)s actuel(le)s ne se payent pas de repas étoilés bien arrosés et Continuer la lecture

QUI VIVE!? Une nuit spectraculaire.

Il est presque minuit quand un groupe de Tournusiens se réunit sur la Place Carnot. Il y a des tisanes, une tarte, des biscuits. On parle à voix basse, conspiratoir. Qu’est-ce qu’ils font là? Ils attendent la nuit.

Minuit venu, l’éclairage de la ville s’éteint. Ne reste que le clair de la lune, et les petits bougies Continuer la lecture

Salle bien rempli pour la réunion publique sur la loi de revitalisation

Monsieur Martial Bourguin, rapporteur de « Revitalisation des centres-villes et centres-bourgs » une loi déjà signé par 230 sénateurs qui sera discuté dans l’hémicycle demain, était l’invité du sénateur Jérôme Durain (71) ce soir à Tournus. La salle était bien remplie et bien sûr Monique Continuer la lecture

Vernissage GKo et Luc Denieul

GKo a trouvé un super endroit pour son exposition, dans la Rue Fénelon, a 50m de l’abbaye. Il m’affirme: « Tous les touristes viendront d’abord ici pour acheter mes sculptures avant de passer plus loin en ville. Pour les autres artistes de Tournus il ne resteraient que les pièces jaunes. »

Il rigole, bien sûr, comme GKo n’est pas un homme qui prend la vie et soi-même trop sérieux. Il rigole, et transmet son regard optimisme et esprit léger à travers son art. Ses gugusses, ses masques, ses ‘esclaves’ et ses animaux sont cartoonesques et font sourire le spectateur. Parfois Continuer la lecture

Les sculptures à l’honneur, José Aguirre

Aujourd’hui à 17h00, dans le jardin de la légion d’honneur de Tournus, nous avons assisté à l’Inauguration de l’exposition « Les sculptures à l’honneur, José Aguirre« . En présence du sculpteur, la conseillère de la culture Anja Martens et le maire de Tournus Bertrand Veau.

Voici un petit reportage qui montre que la culture vit à Tournus et que tous les générations l’apprécient.

Continuer la lecture

Quartier de la Madeleine inauguration des Boîtes à Livres

Ceux qui suivent un peu mon blog, savent que je suis un râleur mordu qui ne se sent pas vraiment à l’aise s’il n’y a pas quelque chose à critiquer amèrement.

Alors pas de bol!

Parce que ces derniers temps je n’entends que de bonnes choses à Tournus. Juste là, ce soir, ont été inauguré des soi-disants ‘boîtes à livres’ posées dans la rue où les habitants du quartier Continuer la lecture

Ville sans feux ou panneaux de signalisation

Et si on laissait la responsabilité aux citoyens? Dans la discussion pour ou contre vidéosurveillance, et pour ou contre l’extinction des lampadaires la nuit, voici un autre exemple fort intéressant: dans le centre de cette ville de 50.000 habitants il y a un croisement principal sans aucun panneau de signalisation. Pas de feux, pas de Continuer la lecture